Fermer

Égypte. Énergies renouvelables: un objectif de 42% du mix énergétique à l’horizon 2035

Mise à jour le 14/07/2021 à 18h00 Publié le 14/07/2021 à 17h59 Par Karim Zeidane

#Economie
parc éolien
© Copyright : DR

#Autres pays : Grâce à de nombreux projets et à des investissements colossaux, l’Egypte compte produire 42% de son énergie à partir du renouvelable. Aux 6.000 MW de renouvelables déjà installés, de nombreux projets sont lancés dont celui du complexe éolien du Golfe de Suez qui va produire 2.500 MW en 2023.

L’Egypte, pays le plus équipé en matière de production d’électricité du continent africain, avec une capacité globale installée de plus de 55.000 mégawatts en 2019, compte renforcer quantitativement, aussi et surtout qualitativement, sa production d’électricité.

A ce titre, bien que le pays dispose d’importantes ressources pétrolières et surtout gazières, grâce aux découvertes faites au niveau du champ Zohr en Méditerranée, l’accent est dorénavant mis sur la production électrique à partir des énergies renouvelables.
Ainsi, de nombreux projets ont été lancés et d’autres sont dans le pipe des autorités. Ceux-ci vont fortement modifier la composition du mix énergétique égyptien fortement dominé par les énergies fossiles.

>>> LIRE AUSSI:

Le virage énergétique est déjà bien lancé. En décembre 2020, 416 projets dans le domaine des énergies renouvelables ont été achevés avec un coût d’investissement total de 95,6 milliards de livres égyptiennes, soit 6,12 milliards de dollars. En effet, en 2019, l’Egypte disposait d’une capacité installée de 6.000 MW en énergies renouvelables, soit 11% du mix énergétique du pays. De plus, 194 projets ont été lancés en 2019-2020 pour un montant de 33,6 milliards de livres égyptiennes.

Grâce à ces projets, la part des énergies renouvelables devrait atteindre 20% à l’horizon 2022.

Le processus s’accélère avec le lancement de nombreux projets. Parmi ceux-ci figure le complexe éolien du golfe de Suez en cours de réalisation et qui devrait ajouter une capacité de 2.500 MW en 2023. Parmi les autres projets, il y a les 32 centrales solaires photovoltaïques à Benban, Assouan…, pour une capacité globale de 1.465 MW.

>>> LIRE AUSSI:

Et en 2035, l’Egypte s’est fixée un objectif de 42% de l’énergie produite à partir des énergies renouvelables (barrage hydroélectrique, éolien et solaire).

Ce choix pour les énergies renouvelables s’explique par le potentiel important de production estimé à 90.000 MW. Selon l’Autorité des énergies nouvelles et renouvelables, les zones désertiques s’étendant sur 7.673 kilomètres, sont propices à l’établissement de parcs éoliens. 
Le 14/07/2021 Par Karim Zeidane