Fermer

Égypte: forte hausse des revenus du canal de Suez, un bon indicateur de reprise du commerce mondial

Mise à jour le 04/04/2022 à 14h45 Publié le 04/04/2022 à 14h41 Par Karim Zeidane

#Economie
Canal de Suez
© Copyright : DR

#Autres pays : Les revenus du canal de Suez au premier du 1er trimestre 2022 ont augmenté de 20%, comparativement à fin mars 2021. La hausse du trafic des navires y transitant et l’augmentation du droit de transit, explique cette embellie qui constitue un bon indicateur de la dynamique du commerce mondial.

Les revenus du canal de Suez ont fortement augmenté durant le premier trimestre 2022, comparativement à la même période de l’année dernière. Ils ont ainsi atteint 1,69 milliard de dollars à fin mars 2022, contre 1,41 milliard au premier trimestre 2021, enregistrant ainsi une forte hausse de 20%.

Ce bon significatif est le signe d’une croissance du trafic de navires transitant par le canal dont le nombre a atteint 5.303, contre 4.581 durant les trois premiers mois de l’année dernière, soit une hausse du trafic de 15,8% (722 navires de plus). Cette hausse est tirée par les vraquiers dont le nombre de navires ayant transité par le canal a augmenté de 29,1%, les rouliers (+27,2%), les porte-conteneurs (+17%), les cargos généraux (+18,1%)… Les seuls navires à enregistrer une croissance relativement molle sont les pétroliers avec une hausse de seulement 6,5%.

>>> LIRE AUSSI: Egypte: revenus records en 2021 pour le canal de Suez malgré un blocage historique

A noter aussi que le nombre de navires de croisière a presque doublé sur une base annuelle attestant de la reprise du secteur du tourisme après deux années marquées par la crise sanitaire et les restrictions de voyage.

Parallèlement, le tonnage transporté par les navires a également connu une hausse de 7,4% (ou 21,6 millions de tonnes) pour atteindre 313,3 millions de tonnes durant le premier trimestre 2022.

Ces indicateurs reflètent clairement la reprise constatée au niveau du transport maritime international, un indicateur clé de la dynamique du commerce mondial retrouvée après deux années de crise sanitaire liée au Covid-19, et ce, en dépit de la crise ukrainienne qui a réduit le trafic transitant par le canal à destination de la mer Noire. En effet, environ 80% du commerce mondial en volume et plus de 70% en valeur sont acheminés par mer.

>>> LIRE AUSSI: Egypte: records historiques des recettes des exportations, du canal de Suez et des transferts de la diaspora

Outre l’effet de la hausse du trafic en volume, l’augmentation des revenus du canal s’explique aussi par l’impact positif de l’augmentation des tarifs des droits de transit de 5 à 10%, selon la catégorie de navires. Les droits imposés aux pétroliers ont augmenté de 10%, contre 7% pour les méthaniers et 5% pour le reste des cargos. Selon l’Autorité en charge de la gestion du canal de Suez, ces hausses sont évaluées continuellement avec des possibilités de les ajuster ou de les supprimer en fonction des changements sur le marché du transport maritime.

Les revenus du canal de Suez constituent l’une des principale sources de devises d’Egypte, derrière les exportations, les transferts de la diaspora et le tourisme.
Le 04/04/2022 Par Karim Zeidane