Fermer

Obama cite Madiba, son tweet devient le plus liké de l'histoire

Mise à jour le 16/08/2017 à 08h58 Publié le 16/08/2017 à 08h06 Par Mar Bassine

#Médias
Obama cite Mandela, son tweet liké 2,7 millions de fois
© Copyright : DR

#Autres pays : En citant Nelson Mandela après les attentats de Charlottesville dans un tweet, Barack Obama s'est attiré la sympathie de millions de personnes dans le monde. Son post est, depuis ce matin du mercredi 16 août, le plus liké de l'histoire sur le réseau des gazouilleurs.


Même pour Barack Obama, l'ex-président américain qui est suivi par 93 millions de personnes sur Twitter, c'est toujours une gageure que d'avoir plus d'un million de likes. Pourtant, le record d'applaudimètre du réseau social des gazouilleurs a été littéralement pulvérisé en dépassant la barre des 2,75 millions. Le tweet d'Obama devance désormais celui d'Adriana Grande après les attentats de Londres qui occupait jusqu'ici le haut du podium, d'après le site Favstar.

Il s'agit d'une citation de Mandela qu'Obama a tweeté en trois parties et c'est la première partie de cette phrase qui comptait ce matin du mercredi 16 août plus de 2.752.000 likes, les deux autres ont cependant franchi la barre du million de "J'aime".  

"Nul n'est né en détestant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de ses origines ou de sa religion...", a-t-il écrit entre guillemets pour bien montrer qu'il s'agit là d'une citation. Le succès de ce post tient tant au contenu du message de Madiba, père de la Nation arc-en-ciel qu'à l'illustration. Puisque dans la photo qui l'accompagne, on y voit Obama devant une fenêtre où apparaissent au premier plan trois nourrissons, un noir, un asiatique et un caucasien. L'image est aussi parlante que le message de paix, de tolérance et d'amour qu'a voulu communiquer Obama.



L'ex-président américain a omis d'ajouter le fameux (1/3) pour dire qu'il s'agit d'un premier tweet et que deux autres suivraient, préférant utiliser les trois points de suspension (...). Dans son message 2/3, il complète la citation: "Les hommes apprennent donc à détester, et s'ils peuvent apprendre à détester, on doit pouvoir leur enseigner à aimer...".



Ce deuxième message qui a été "aimé" 1,2 million de fois et suivi d'un tweet 3/3. "...Pour que l'amour vienne plus naturellement au coeur des hommes que son contraire". Nelson Mandela.



Cette série de 3 posts du 13 août intervient juste après qu'un individu ait lancé sa voiture à Charlottesville dans une foule de manifestants antiracistes qui faisait face aux néonazis américains. 
Là où Donald Trump a voulu entretenir un flou artistique en souhaitant se positionner à égale distance entre la haine et le respect, Obama a préféré prendre position pour l'amour, ce que les utilisateurs de Tweeter lui rendent bien. 
Le 16/08/2017 Par Mar Bassine

à lire aussi