Fermer

Nigéria: la réponse machiste du président Buhari à sa femme

Mise à jour le 15/10/2016 à 11h26 Publié le 15/10/2016 à 11h18 Par Mar Bassine

#People
Buhari's

Le couple présidentiel nigérian Aïsha et Muhammad Buhari.

© Copyright : DR

#Autres pays : Aïsha Buhari, la Première dame nigériane, avait mis en garde son mari qu'elle dit être sous influence de quelques personnes qui dirigent réellement le pays à sa place. La réponse du président nigérian Muhammadu Buhari est teintée de machisme et fait déjà parler les réseaux sociaux.

La joute verbale que se livrent Aïsha et Muhammadu Buhari commence à prendre une tournure à laquelle on ne s'attendait que très peu. En effet, lors de sa conférence de presse avec Angela Merkel, la chancelière allemande, chez qui il est en visite, Muhammadu Buhari a lâché une bombe.
"Je ne sais pas à quel parti appartient ma femme, mais elle appartient à ma cuisine, à mon salon et à mon autre chambre”, a simplement affirmé Muhammadu Buhari.

Pas sûr que cette réponse machiste satisfasse la première dame nigériane qui menaçait de ne plus soutenir son mari s'il ne mettait pas plus d'ordre dans sa gouvernance. Selon elle, les nominations faites par son mari sont influencées pas une poignée de personnes. Elle disait notamment que des "personnes restaient tranquillement chez elles à se tourner les pouces et sont parachutées directeur d'agence voire ministre". Elle ajoutait que si "une telle situation continuait", elle n'allait pas sortir battre le macadam pour "soutenir son mari pour un deuxième mandat".

Évidemment, la réponse de Muhammadu Buhari a suscité beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux qui l'accusent de vouloir cantonner la femme aux tâches ménagères. "Avec une telle déclaration, il n'est pas certain qu'il fasse des efforts pour l'éducation de la jeune fille", lui dit un internaute.
Le 15/10/2016 Par Mar Bassine