Fermer

Congo: Sassou Nguesso assuré de conserver son poste

Publié le 23/03/2016 à 20h19 Par Abdelkrim Sall

#Politique
Dennis sassou nguesso
© Copyright : DR

#Autres pays : Selon les résultats partiels publiés par la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), le président sortant, Denis Sassou Nguesso, arrive largement en tête de la présidentielle avec 67% des voix. L'opposition conteste déjà sa réélection au premier tour.

Kiosque le360 afrique: Au pouvoir depuis 32 ans, le président du Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, est quasiment assuré d’entamer un nouveau mandat à la tête du pays. Selon la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), qui publie les résultats partiels et provisoires des élections de ce dimanche, Sassou Nguesso a remporté 67% des voix.

Il devance ainsi largement ses opposants que sont  Guy-Brice Parfait Kolélas (16,81%), et le général Mokoko, qui vient loin derrière avec seulement 7,50%.

Ces résultats, relayés par les médias locaux, notamment le site, «Journaldebrazza.com» concernent 72 districts et arrondissement sur les 111 que compte le pays. La grande ville économique de Pointe Noire n’est pas comprise dans ce décompte. Quant au taux de participation, il s’élèverait à 65,74%. 

A noter que les élections se sont déroulés dans un climat assez lourd, l’opposition soupçonnant le président sortant de fraudes électorales. D’ailleurs certains candidats émettent des doutes sur la fiabilité des résultats annoncés. Quoi qu’il en soit, avec ces résultats annoncés, le président Sassou Nguessou est quasiment assuré de l’emporter dès le premier tour.

Âgé de 72 ans, Denis Sassou Nguesso a dirigé le Congo à l'époque du parti unique, de 1979 jusqu'aux élections pluralistes de 1992, qu'il a perdues. Revenu au pouvoir en 1997 à l'issue d'une violente guerre civile, il a été élu président en 2002 et réélu en 2009.

Le 23/03/2016 Par Abdelkrim Sall

à lire aussi