Fermer

Soudan: El-Béchir va enfin nommer un Premier ministre, après 27 ans

Publié le 26/10/2016 à 18h06 Par Mar Bassine

#Politique
Soudan: El Béchir veut enfin nommer un premier ministre après 27 ans
© Copyright : DR

#Autres pays : 27 ans après son accession au pouvoir, le président soudanais veut désormais nommer un Premier ministre. C'est lui-même qui l'avait supprimé, mais le dialogue national qui vient de se tenir a recommandé d'en choisir un pour seconder le chef d'Etat soudanais


Ce n'est pas trop tôt. 27 ans, après avoir renversé le Premier ministre Saddiq Al-Mahdi, le président soudanais va enfin lui choisir un remplaçant. L'homme fort de Khartoum avait été soutenu par les islamistes en 1989 pour s'accaparer seul le pouvoir. Le poste de Premier moinistre avait alors disparu des fonctions officielles soudanaises. 

Cependant, le dialogue politique qui a pris fin il y a 15 jours avait recommandé la nommination d'un Premier ministre, une sorte de partage du pouvoir, a expliqué en substance un conseiller de Omar El-Béchir, Al-Rashid Haroon. Selon lui, le nouveau Premier ministre devrait être désigné dans les deux prochains mois. Ce sera le premier d'une série de changements qui devront voir le jour avec la nouvelle Constitution que recommande le dialogue national. 

Il convient de rappeler que ce dialogue a duré un an, octobre 2015 et octobre 2016 pour résoudre les problèmes économiques et les insurrections qui minent le pays. Il a été boycotté par la plupart des groupes armés et des partis d'opposition.

A la fin du dialogue, Omar El Béchir a présenté ce qui selon lui devrait servir de base à la nouvelle constitution. Cependant, seuls les petits partis d'opposition l'on signé, en plus de groupes rebelles peu influents. 

Celui sur lequel pend le mandat le plus célèbre de la Cour pénale internationale est accusé de crimes de guerre au Darfour où le conflit a fait 300.000 morts et 2,5 millions de déplacés, selon les Nations Unies. 


Le 26/10/2016 Par Mar Bassine

à lire aussi