Fermer

Burkina Faso: onze militaires tués dans une attaque jihadiste dans le nord

Mise à jour le 16/12/2016 à 16h07 Publié le 16/12/2016 à 15h47 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Soldats burkinabè
© Copyright : DR

#Autres pays : Onze militaires burkinabè ont été tués ce vendredi dans une attaque jihadiste contre un détachement de l'armée basé à Nassoumbou. C'est ce que vient d'annoncer un haut responsable de la province du Soum. Le lieu de l'attaque est situé dans le nord du pays, à environ 30km de la frontière malienne.

"Le bilan est très lourd. Nous avons perdu onze de nos hommes dans l'attaque de ce matin à Nassoumbou". Ce qui constitue "la plus grosse attaque jihadiste jamais perpétrée" contre l'armée burkinabè, a déclaré à M. Dah joint au téléphone depuis Ouagadougou. Deux soldats sont encore "injoignables", a indiqué ce haut responsable administratif local, signifiant qu'ils sont portés disparus. Selon une source sécuritaire, parmi les onze hommes, figuraient dix militaires et un gendarme.

"C'est une attaque jihadiste. Ils sont arrivés à une quarantaine, à bord de véhicules pick-up et de nombreuses motos. Ils étaient lourdement armés avec des fusils kalachnikov et des lance-roquettes. Ils ont tiré sur les hangars, les tentes et calciné certains véhicules", a indiqué M. Dah. Selon une source sécuritaire, les assaillants "enturbannés avaient les drapeaux jihadistes".

Ouagadougou a dépêché un "renfort sur place. Nous avons lancé la chasse et un bilan plus précis vous sera bientôt fournit par les services habilités", a indiqué une source sécuritaire.
Le 16/12/2016 Par Le360 Afrique - Afp