Fermer

Burkina Faso: léger relifting du gouvernement pour faire face à la crise

Publié le 21/02/2017 à 19h26 Par notre correspondant à Ouagadougou Ibrahima Zallé

#Politique
Roch Marc Christian Kaboré

Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso

© Copyright : DR

#Autres pays : Au moment où le Faso vit plusieurs mini-crises, le président Roch Marc Christian Kaboré prend le parti de relifter le gouvernement. Cinq nouveaux ministres font leur entrée et Kaboré abandonne le portefeuille de ministre de la Défense qu'il cumulait comme son prédécesseur avec la présidence.


Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a effectué un léger remaniement ministériel pour venir à bout des multiples grognes que vit le pays depuis un certain. La nouvelle est tombée dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 février 2017.

Depuis un certain temps, un  remaniement ministériel avait été annoncé dans les coulisses du palais de Kosyam. Un remaniement qui avait coulé des encres et des salives tant auprès du citoyen lambda que de la presse. En effet, dans la nuit du lundi 20 février 2017, la liste du nouveau gouvernement est tombée suite à un communiqué diffusé sur la Chaine nationale.

Dans ce nouveau gouvernement du Premier ministre Paul Kaba Thiéba II, fort de 32 portefeuilles,  5 nouveaux membres ont fait leur entrée. Il s’agit de Siméon Sawadogo, Fatimata Ouattara, Nicolas Méda, Al Kassoum Maïga et Oumarou Idani.

Certains des ministres ont perdu leur poste à savoir  Aminata Sana Congo, qui occupait le poste de ministre du Développement de l’économie numérique, Filiga Michel Sawadogo, de l’Enseignement supérieur. De même, Roch Marc Christian Kaboré abandonne le portefeuille de la Défense. 

Le Président s’est déchargé du portefeuille de ministre de la défense dans les mains de Jean Claude Bouda, qui quitte le ministère de la jeunesse où il est remplacé par le désormais ancien ministre de la santé, Smaïla Ouédraogo.

D’autre par contre ont juste changé de poste à l’image du désormais l’ex ministre de la Santé, Smaila Ouédraogo qui a désormais en charge le poste de ministre de la Jeunesse, de la formation et de l'insertion professionnelles.  Le poste l’énergie des Mines et des Carrières est scindé en 2 dont celui de l’Energie que dirige Monsieur Alfa Oumar Dissa et ministre des Mines et des Carrières avec à sa tête, Oumarou Idan. 

Le Gouvernement du Burkina Faso est remanié ainsi qu'il suit :

01. Ministre d'Etat, Ministre de la Sécurité. Monsieur Simon COMPAORE.
02. Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants. Monsieur Jean Claude BOUDA.
03. Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l'Extérieur. Monsieur Alpha BARRY.
04. Ministre de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation. Monsieur Siméon SAWADOGO. 05. Ministre de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion Civique, Garde des Sceaux. Monsieur Bessolé René BAGORO. •
06. Ministre de l'Economie, des Finances et du Développement. Madame Hadizatou Rosine COULIBALY née SORL
07. Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale. Monsieur Clément Pengdwendé SAWADOGO.
08. Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation. Monsieur Alkassoum MAIGA.
09. Ministre de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation. Monsieur Jean Martin COULIBALY.
10. Ministre de la Santé. Monsieur Nicolas MEDA.
« 11. Ministre de l'Agriculture et des Aménagements Hydrauliques. Monsieur Jacob OUEDRAOGO. 12. Ministre de l'Eau et de l'Assainissement. Monsieur Niouga Ambroise OUEDRAOGO.
13. Ministre des Infrastructures. Monsieur Eric Wendenmanegha BOUGOUMA.
14. Ministre de l'Energie. Monsieur Alfa Oumar DISSA.
15. Ministre des Mines et des Carrières. Monsieur Oumarou IDANI
16. Ministre des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière. Monsieur Souleymane SOULAMA.
17. Ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat. Monsieur Stéphane Wenceslas SANOU.
18. Ministre des Ressources Animales et Halieutiques. Monsieur Sommanogo KOUTOU.
19. Ministre du Développement de l'Economie Numérique et des Postes. Madame Hadja Fatimata OUATTARA née SANON.
• 20. Ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l'Insertion Professionnelles. Monsieur Smaïla OUEDRAOGO.
21. Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille. Madame Laure ZONGO née HIEN.
22. Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du Gouvernement. Monsieur Remis Fulgance DANDJINOIL
23. Ministre de l'Urbanisme et de l'Habitat. Monsieur Maurice Dieudonné BONANET.
24. Ministre de l'Environnement, de l'Economie verte et du Changement Climatique. Monsieur Batio BASSIERE.
25. Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme. Monsieur Tahirou BARRY.
26. Ministre des Sports et des Loisirs. Monsieur Taïrou BANGRE.
27. Ministre délégué auprès du Ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, chargé du Budget. Madame Edith Clémence YAKA.
28. Ministre délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l'Extérieur, chargé de la Coopération Régionale et des Burkinabé de l'Extérieur. - Madame Rita Solange AGNEKETOM née BOGORE.
29. Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille, Chargé des Affaires Sociales, des Personnes vivant avec un Handicap et de la Lutte contre l'Exclusion. Madame Yvette DEMBELE.
30. Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie, des .Finances et du Développement, chargé de l'Aménagement du Territoire. Madame Pauline ZOURE.
31. Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation, chargé de la Décentralisation. Monsieur Alfred GOUBA.
32. Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation, chargé de la Recherche Scientifique et de l'Innovation. Monsieur Urbain Ibrahim COULIDIATI
Le 21/02/2017 Par notre correspondant à Ouagadougou Ibrahima Zallé