Fermer

RDC: le Premier ministre Bruno Tshibala a enfin un gouvernement

Mise à jour le 10/05/2017 à 10h52 Publié le 09/05/2017 à 18h29 Par De notre correspondant à Kinshasa Tshieke Bukasa

#Politique
Bruno Tshibala

Bruno Tshibala, nouveau premier ministre de la RD Congo.

© Copyright : DR

#Autres pays : Nommé le 7 avril dernier, le nouveau Premier ministre RD Congolais, Bruno Tshibala, a publié son gouvernement ce mardi 9 mai 2017, en plein milieu de journée.


Ses compatriotes ont dû patienter 32 jours après la nommination du Premier ministre Bruno Tshibala pour connaitre les animateurs de cette équipe gouvernementale dont la plus délicate mission est de conduire le pays aux élections à la fin de cette année 2017.

Avec 54 membres, cette équipe hybride est composée des caciques de la majorité présidentielle, des ministres du gouvernement sortant conduit par Samy Badibanga, des membres du Rassemblement se revendiquant de l'aile Olenghankoy ainsi que de quelques opposants signataires de l'Accord du 18 octobre.

Dans le lot de ceux qui ont fait leur entrée, on retrouve l'"agitateur" Lisanga Bonganga, président du Courant Tshisekediste, qui occupe le ministère des Relations avec le Parlement, succédant à Justin Bitakwira. Ce dernier, ancien proche collaborateur de Kamhere, est envoyé au ministère du Développement rural.


LIRE AUSSI: RD Congo: Kabila nomme l'opposant Bruno Tshibala à la primature

Des Kabilistes "purs" et "durs" ont gardé leurs fauteuils. Il s'agit notamment de Leonard She Okitundu qui est resté au ministère des Affaires étrangères; Lambert Mende Omalanga maintenu à la Communication et Médias; Henri Yav, ancien directeur adjoint de cabinet du Chef de l'État, aux Finances. L'inamovible Martin Kabwelulu garde le stratégique ministère des Mines, tandis que sa collègue Wivine Mumba Matipa va toujours gérer le Portefeuille des entreprises publiques de l'État.  Bref, Joseph Kabila a gardé la main sur tous les ministères de souveraineté.

Du côté de l'opposition, le proche ami du Premier ministre, Joseph Kapika, tous deux anciens de l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, a décroché le ministère d'État à l'Economie. D'autres membres de ce parti de l'opposition radicale ont rejoint le Premier ministre Tshibala. Parmi eux, Me Papy Niango, nouveau ministre des Sports et Loisirs.

Steve Mbikayi, de l'opposition signataire du premier accord du 18 octobre 2016, reste cramponné au ministère de l’Enseignement supérieur, de même que Gaston Musemena au Ministère de L’Enseignement primaire et secondaire.

Notons que ce gouvernement vient de faire son entrée au moment où l'univers socio-politique congolais est en ébullition et que ce n'est guère mieux sur le plan économique. 
Le 09/05/2017 Par De notre correspondant à Kinshasa Tshieke Bukasa

à lire aussi