Fermer

Zimbabwe: Grace Mugabe demande à son mari de désigner son dauphin

Mise à jour le 27/07/2017 à 20h35 Publié le 27/07/2017 à 20h24 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Mugabe et Grace

Robert Mugabe et son épouse Grace.

© Copyright : DR

#Autres pays : Grace Mugabe, la première dame du Zimbabwe, a révélé jeudi qu'elle encourageait son mari Robert Mugabe, âgé de 93 ans et à la tête du pays depuis 1980, à désigner un dauphin pour lui succéder lorsqu'il quittera le pouvoir. Elle figure parmi les favoris pour succéder au plus vieux président du monde.

"Je me fâche avec lui, je lui dis toujours +tu as un rôle, tu dois dire qui va prendre ta place quand tu partiras+", a déclaré Grace Mugabe à Harare devant la Ligue des femmes de la Zanu-PF, le parti au pouvoir.

"Président, n'aie pas peur! Dis nous quel est ton choix, quel cheval nous devons soutenir", a-t-elle lancé dans un discours en anglais et en shona.
"La succession de Mugabe ne pourra pas se faire sans son engagement. Il a son mot à dire en tant que citoyen du pays", a encore estimé l'épouse du président, âgée de 52 ans.

La ZANU-PF est très divisée sur l'identité du successeur de Robert Mugabe, qui lui n'a encore jamais pris position officiellement sur le sujet.


LIRE AUSSI : Zimbabwe: à 93 ans, Mugabe candidat pour les élections de 2018


Grace Mugabe fait partie des favoris pour lui succéder, mais le vice-président Emmerson Mnangagwa est également régulièrement cité.

La question n'est cependant pas encore d'actualité puisque Robert Mugabe, le plus vieux président en exercice de la planète, a décidé de se représenter aux élections de 2018. Il a même assuré l'an dernier vouloir gouverner jusqu'à ses 100 ans.

Il dirige d'une main de fer le Zimbabwe depuis l'indépendance du pays de la Grande-Bretagne en 1980.

Sous son régime autoritaire, le Zimbabwe s'est considérablement appauvri et traverse aujourd'hui une grave crise économique.
Le 27/07/2017 Par Le360 Afrique - Afp