Fermer

Somalie: plusieurs soldats de l'Union africaine tués dans une attaque des Shebab

Mise à jour le 31/07/2017 à 18h38 Publié le 31/07/2017 à 18h33 Par Ismail Traoré

#Politique
Somalie: on s'entretue bien entre région semi-autonome!

En Somalie, pratiquement aucune autorité ne réussit à s'imposer.

© Copyright : DR

#Autres pays : Les Shebabs ont annoncé hier dimanche avoir mené une attaque faisant plusieurs dizaines de victimes parmi les soldats de l'Amisom, la force de l'Union africaine en Somalie. Cette dernière confirme l'embuscade avec un nombre de victimes différent.


Weekend meurtrier pour la force de la Mission l'Union africaine en Somalie (Amisom). "Les combattants moudjahidine se sont placés au-dessus des corps de 39 soldats, dont de hauts commandants", a déclaré hier Abdaziz Abu Musab, le porte-parole des rebelles djihadistes somaliens. L'attaque se serait déroulé près du village de Golweyn situé sur la route entre Mogadiscio et la Basse Shebele, dans le sud-est de la Corne de l'Afrique.


LIRE AUSSI: Des pirates somaliens ont libéré 26 otages détenus depuis près de cinq an

Si la force de l'Union africaine confirme bien l'attaque, elle parle de 12 morts, ce qui est différent  du chiffre initial revendiqué par les Shebab. Dans un premier temps, d'ailleurs, Joe Kibe, porte-parole de l'Amisom, avait parlé de 2 soldats seulement, avant que la force n'apporte plus de précisions. 

Les victimes sont tous issues du contingent ougandais de l'Amisom qui est l'unique mission de l'organisation continentale de maintien de la paix. 


Le 31/07/2017 Par Ismail Traoré

à lire aussi