Fermer

Centrafrique: 339 gendarmes camerounais mis à disposition des Nations unies

Publié le 01/08/2017 à 14h18 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Politique
minusca
© Copyright : DR

#Autres pays : Un contingent de gendarmes camerounais va renforcer les forces de la MINUSCA. Les membres de cette force ont préalablement été formés à la connaissance du système des Nations unies, à la tactique d’intervention, au maintien et au rétablissement de l’ordre.

Le contingent camerounais en République centrafricaine (RCA) s’enrichit de 339 nouveaux éléments. Des gendarmes notamment, qui viennent d’achever un stage de prédéploiement. En effet, vendredi dernier, le secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie nationale, Jean-Baptiste Bokam, a présidé à Awae, près de Yaoundé, la cérémonie de clôture du stage de prédéploiement de deux unités de gendarmerie, en prélude à leur participation au sein de la force onusienne en Centrafrique.

La formation d’environ un mois s’est déroulée au Centre de perfectionnement aux techniques de maintien de l’ordre (CPTMO). Il s’agit du troisième stage du genre, portant sur la formation des cadres à la connaissance du système des Nations unies, la topographie, les transmissions et la maîtrise, avec ou sans arme, de l’adversaire.

Inspirée des standards onusiens, cette formation a également porté sur la tactique d’intervention, le secours opérationnel, la protection des hautes personnalités, ainsi que sur le maintien et le rétablissement de l’ordre. Il entre dans le cadre de la mission de consolidation de la paix dans ce pays voisin et a pour objectif de doter la République centrafricaine de forces de police professionnelles. Les troupes ont immédiatement été affectées à la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA).


LIRE AUSSI : Centrafrique: les violences entrainent une situation humanitaire "alarmante" à Bria


Selon le secrétaire d’Etat à la Défense, la formation suivie par les troupes camerounaises a été organisée en partenariat avec les Etats-Unis, dans le cadre du projet «International police peacekiping operation support» (IPPOS). Dix experts américains avaient ainsi été associés à douze formateurs camerounais pour la mise à niveau de ces nouveaux Casques bleus. C’est au nom du chef de l’Etat, chef suprême des armées camerounaises, que Jean-Baptiste Bokam a décerné à Donald Mc Keen et Michael Guyer, deux des experts américains, des distinctions honorifiques dans l’Ordre du mérite camerounais, et ce, à titre exceptionnel.

Aux Casques bleus camerounais, le secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie a recommandé la discipline, l’abnégation et la compétence au travail. En route vers la RCA, Jean Baptiste Bokam leur a clairement indiqué qu’aucun comportement déviant, de nature à ternir l’image de marque du Cameroun, ne serait toléré.

Le 01/08/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

à lire aussi