Fermer

Égypte: l'Espagne extrade un imam opposé au régime d'al-Sissi dans des conditions étranges

Mise à jour le 24/07/2018 à 14h55 Publié le 23/07/2018 à 16h38 Par Mar Bassine

#Politique
Egypte: l'Espagne extrade un imam opposé au régime d'Al-Sissi dans des conditions troubles

Alaa Mohamed Said, l'imam de la mosquée Firdaous de Logrogne a été expulsé le 3 juin.

© Copyright : DR

#Autres pays : Un imam proche des Frères musulmans a été extradé vers l'Egypte par l'Espagne dans des conditions troubles, indique l'Organisation arabe des droits de l'Homme (OADH).


Le gouvernement espagnol vient d'extrader vers Le Caire Alaa Mohamed Saïd, un imam opposé au régime du président Abdelfattah al-Sissi. C'est l'Organisation arabe des droits de l'Homme qui a révélé l'information concernant ce prêcheur de 45 ans qui officiait à la mosquée Firdaous de Logroño (Logrogne). Alaa Mohamed Saïd avait été détenu pendant un mois et demi avant d'être expulsé vers son pays d'origine le 3 juin dernier. 


>>>LIRE AUSSI: Egypte. Attentats: le pouvoir accuse les Frères musulmans

L'imam a été accusé d'être affilié aux Frères musulmans, mais aussi d'avoir épousé la pensée wahhabite. Selon l'OADH, Alaa Mohamed Saïd avait été informé le 1er juin que les autorités espagnoles lui avaient fourni un sauf-conduit lui permettant de voyager vers le pays son choix. Ce qui lui aurait évité la déportation vers l'Egypte où il risque des traitements contraires aux conventions des droits de l'Homme. Mais, malheureusement pour l'imam, le jour suivant, trois agents de sécurité l'ont emmené vers un lieu de détention proche de l'aéroport. 

Toujours selon la même source, à 10h du matin, le jour de son départ, un médecin et une infirmière sont venus lui rendre visite dans sa cellule sans lui fournir d'explication sur leur présence. Vers 16h, Alaa Saïd a été forcé de monter dans un avion, les mains liées et les yeux bandés. Une fois à bord, le pilote l'a informé qu'il s'envolait vers Le Caire. Une substance lui a été injectée par l'infirmière juste avant l'atterrissage. Dès son arrivée au Caire, l'imam a été arrêté par les forces spéciales égyptiennes. 
Le 23/07/2018 Par Mar Bassine