Fermer

Afrique: Mélania Trump en tournée pour rabibocher Trump et les "pays de merde"

Mise à jour le 21/08/2018 à 08h56 Publié le 21/08/2018 à 08h54 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Afrique: Mélania Trump en tournée pour rabibocher Trump et les "pays de merde"
© Copyright : DR

#Autres pays : C'est finalement Melania Trump, la première dame des Etats-Unis qui devrait rabibocher son mari avec le continent africain. Cette visite pour "s'instruire sur la riche histoire africaine" réchauffera davantage les relations entre les "pays de merde" et l'hôte de la maison blanche.


Melania Trump, l'épouse du président des Etats-Unis, a annoncé, ce lundi 20 août, son intention de se rendre, seule, en tournée sur le continent africain.

«Ce sera mon premier voyage en Afrique et je suis enthousiaste à l’idée de m’instruire sur les questions concernant les enfants sur le continent tout en m’informant sur sa riche histoire et sa culture», a déclaré la First lady dans un communiqué.

Melania Trump n’a pas précisé en revanche les pays où elle se rendrait. Mais, selon sa directrice de communication Stéphanie Grisham, la Maison Blanche « fournira des détails dans les semaines à venir ».


>>>LIRE AUSSI: Etats-Unis-Afrique: pour l'Union africaine, la polémique sur les "pays de merde" tient du passé

Réputé pour sa discrétion, Melania Trump s’est déjà rendue seule au Canada. « J’ai hâte de mettre en lumière le travail humanitaire et les projets de développement réussis menés dans plusieurs pays » africains, a-t-elle ajouté dans le communiqué.

Pour sa part, le président américain Donald Trump ne s’est pas encore rendu en Afrique depuis sa prise de fonctions. Il avait créé la controverse en dénonçant l’immigration en provenance de « pays de merde », en faisant référence à des pays africains. Des propos que l’intéressé avait ensuite démentis.

Melania Trump a elle affirmé croire « que c’est par le biais du dialogue et de l’échange d’idées que nous avons une vraie opportunité d’apprendre les uns des autres ».
Le 21/08/2018 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi