Fermer

Egypte: l'exercice militaire conjoint ''Bright Star-2018'' prévue en septembre

Publié le 30/08/2018 à 19h32 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Bright Star-2018
© Copyright : DR

#Autres pays : L'Egypte accueille, du 8 au 20 septembre prochain, l'exercice militaire conjoint “Bright Star-2018”, qui connaîtra la participation de contingents militaires de plusieurs pays.

Cet exercice s'inscrit dans le cadre du plan d'entraînement commun mis en oeuvre par les forces armées égyptiennes avec de nombreux pays pour développer et renforcer les relations militaires dans la conjoncture que traverse la région, et dans le cadre de la consécration de la profondeur des relations militaires égypto-américaines et leur partenariat stratégique bilatéral, rapporte jeudi l'Agence de presse MENA.

L'exercice verra la participation d'éléments de forces terrestres, navales, aériennes et des forces spéciales en provenance d'Egypte, des Etats-Unis, de la Grèce, de la Jordanie, de la Grande Bretagne, de l'Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis, d'Italie et de France, selon la même source, faisant savoir que de nombreux autres pays ont été invités à assister à l'exercice en tant qu'observateurs.


LIRE AUSSI: Défense: les plus puissantes armées africaines en 2017, selon Global Firepower


Le programme de l'exercice prévoit la tenue de conférences théoriques et d'exercices pratiques des forces des pays participants, la mise en oeuvre du projet de centres de commandement conjoints, l'organisation d'un colloque d'officiers supérieurs et la formation aux combats urbains, entre autres, ajoute-t-on.

Les exercices ''Bright Star-2018'' ont pour objectifs de favoriser l'échange d'expériences, la coordination des actions entre les forces participantes, l'unification des concepts, le renforcement des compétences des éléments participants, le développement du mode opératoire, la planification du soutien administratif et des opérations d'évacuation médicale, la formation aux moyens de lutte contre les engins explosifs et les moyens les plus modernes de lutter contre les menaces qui pèsent sur la sécurité maritime.
Le 30/08/2018 Par Le360 Afrique - MAP