Fermer

Afrique du Nord: Série d'incidents aux abords des ambassades américaines

Mise à jour le 04/09/2018 à 16h50 Publié le 04/09/2018 à 16h50 Par Mar Bassine

#Politique
Afrique du Nord: Série d'incidents auprès des ambassades américaines
© Copyright : DR

#Autres pays : En Egypte et en Libye, les ambassades américaines ont connu des incidents qui font penser à des attentats concertés.


Ce mardi, une série d'incidents plutôt graves ont été enregistrés tout près des ambassade américaines en Libye et en Egypte. En l'absence de revendication ou de déclaration officielle des autorités compétentes, on ignore si les incidents sont liés ou non. 
Mardi 4 août au Caire, le ministère de l'intérieur a simplement annoncé l'arrestation d'un individu qui voulait commettre un attentat aux abords de l'ambassade américaine. Plus tôt dans la matinée, la représentation diplomatique avait fait part à ses ressortissants d'un incident qui s'est produit dans les environs, les appelant à plus de vigilance. 

"Les services sécuritaires sont parvenus à interpeller Abdallah Ayman Abdel Samii, dès que le feu s'est déclaré dans un sac à dos qu'il portait, à cause d'une bouteille en plastique contenant des produits chimiques inflammables, dans la rue Simon Bolivar", affirme le document émanant du ministère égyptien de l'Intérieur. Il sagit d'une personne ayant des "idées extrêmistes et qui s'apprêtait à commettre des actes hostiles", précise la même source. 
 


>>>LIRE AUSSI: Cameroun: l'ambassadeur des Etats-Unis a-t-il été renvoyé chez lui par Biya?



Du côté de l'ambassade, on annonce la reprise des activités normalement, après que la police égytienne eut terminé ses investigations sur les lieux un peu plus tôt.  

A 1700 km de là, plus à l'Ouest, la représentation diplomatique de Tripoli a également connu un incident. Des témoins occulaires ont fait état d'échanges de tir dans les abords du siège du corps diplomatique américain à Tripoli. Certains, comme l'gence dinformation turque Anadolu, ont même parlé d'incendie à l'intérieur de l'ambassade. 

Il convient de signaler que depuis une semaine, des combats d'une rare violence, ont lieu dans la capitale Libyenne. Les forces de la septième brigade de Tarhouna, et les forces du gouvernement de consensus national s'affrontent à l'arme lourde. Actuellement, les combats, qui étaient cantonnés dans la banlieue, ont lieu jusque dans le périmètre du centre ville. 
 

Le 04/09/2018 Par Mar Bassine

à lire aussi