Fermer

Diplomatie: le Cameroun et l’Arabie Saoudite veulent coopérer en matière de sécurité

Mise à jour le 26/11/2018 à 15h29 Publié le 26/11/2018 à 15h26 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Politique
Diplomatie: le Cameroun et l’Arabie Saoudite veulent coopérer en matière de sécurité

Un émissaire spécial du roi d'Arabie Saoudite Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, a été reçu lundi dernier en audience par le président de la République Paul Biya.

© Copyright : DR

#Autres pays : La visite du vice-ministre saoudien de la Défense la semaine dernière, à Yaoundé, a permis de jeter les bases d’une nouvelle coopération en matière de défense. Les autorités camerounaises entendent s’inspirer de l’exemple saoudien pour combattre le terrorisme, notamment.


La visite du vice-ministre saoudien de la Défense, Mohammed Bin Abdullah Al-Ayesh, la semaine dernière à Yaoundé, la capitale camerounaise, a permis de jeter les bases d’une nouvelle coopération en matière de défense.

En effet, la coopération entre les deux pays se limitait jusqu’ici à des relations socio-économiques et culturelles. Désormais, Yaoundé et Riyad entendent s’investir dans le domaine militaire. Les questions de sécurité ont ainsi été au menu de l’audience accordée à l’émissaire saoudien par le ministre camerounais de la Défense, Joseph Beti Assomo.


>>>LIRE AUSSI: Tunisie-Arabie saoudite: la visite de Mohamed Ben Salmane fait polémique

«Les questions de terrorisme sont des préoccupations planétaires, dans la mesure où les terroristes ignorent les frontières des Etats. Votre visite au Cameroun n’est certainement pas due au hasard, dans ce sens que notre pays fait face à de nombreuses menaces de sécurité et qui vont au-delà de nos frontières. Nous avons examiné le potentiel de la coopération qui est énorme. Nous avons défini ensemble ce qu’il faudrait poser comme actions pour concrétiser cette relation», a déclaré le ministre camerounais en charge de la Défense, dans des propos rapportés par le quotidien gouvernemental camerounais. 

Durant son séjour au Cameroun, le vice-ministre saoudien de la Défense a également été reçu en audience par le chef de l’Etat.

Paul Biya et son hôte ont passé en revue la «fructueuse coopération» entre les deux pays, selon un communiqué de la présidence de la République, publié à l’issue de cet entretien qui a duré près d’une demi-heure.

Une coopération qui s’étend dans plusieurs domaines, allant des infrastructures au transport. En 2017, l’Assemblée nationale camerounaise a promulgué une loi autorisant le chef de l’Etat à ratifier l’accord relatif au transport aérien entre le Cameroun et le royaume d’Arabie Saoudite.

Selon des chiffres officiels, le royaume saoudien a financé des projets de développement au Cameroun à hauteur de 23,90 milliards de francs CFA.
Le 26/11/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell