Fermer

New York: l'ONU et l'UA satisfaites de l'état de leur coopération

Publié le 07/05/2019 à 19h09 Par Karim Ben Amar

#Politique
ONU-UA

Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine (UA), et Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, et le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat ont salué hier, lundi 6 mai, la coopération et la collaboration étroites entre les deux organisations.

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, et le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, se félicitent de la bonne collaboration entre l'ONU et l'Union africaine. 

Dans un communiqué conjoint publié à l'issue de la troisième conférence annuelle UA-ONU, tenue hier, lundi 6 mai 2019, au siège des Nations Unies à New York, les deux responsables ont particulièrement apprécié la coopération dans la mise en œuvre du "Cadre conjoint ONU-UA pour un partenariat renforcé pour la paix et la sécurité" et du "Cadre UA-ONU pour la mise en œuvre de l'Agenda 2063 et du Programme de développement durable 2030". 


LIRE AUSSI: ONU-Mali: le Conseil de Sécurité tente de remettre l'Accord d'Alger sur les rails


Les deux dirigeants ont exprimé leur volonté de continuer à approfondir le partenariat stratégique entre les deux organisations "visant à résoudre les problèmes menaçant la paix et la sécurité, ainsi que les défis du développement durable" en Afrique par une approche plus intégrée.

Les deux parties ont également annoncé '"une collaboration continue pour la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine ainsi que d'autres instruments connexes, y compris le protocole sur la libre circulation et le marché unique du transport aérien africain".

Antonio Guterres et Moussa Faki Mahamat ont aussi mis l'accent sur l'importance et l'urgence de prendre des actions décisives et immédiates pour lutter contre le changement climatique, ainsi que la nécessité d'un renforcement considérable de la volonté politique en la matière.


LIRE AUSSI: L'ONU resserre le budget des missions de paix en Afrique


Les deux dirigeants ont appelé la communauté internationale à prendre des mesures énergiques pour "s'attaquer aux causes profondes des crises, atténuer les crises et les risques humanitaires, et renforcer la résilience des communautés vulnérables".

Au terme de leur discussion, ils ont convenu de convoquer la quatrième conférence annuelle UA-ONU à Addis-Abeba en 2020, ainsi que de se rencontrer à nouveau.

Ces nouvelles rencontres entre les deux hommes auront avoir lieu lieu à deux reprises: d'une part, de nouveau à New York en marge de la prochaine Assemblée générale des Nations Unies, et à Addis Abeba, lors du Sommet de l'UA. Antonion Guterres et Moussa Faki Mahamat feront, à ces occasions, le point sur les progrès réalisés dans le cadre du partenariat entre les deux organisations.
Le 07/05/2019 Par Karim Ben Amar

à lire aussi