Fermer

La Chine jette son dévolu sur l'Ethiopie, 8 milliards de dollars d'investissements prévus

Mise à jour le 22/05/2019 à 10h41 Publié le 22/05/2019 à 10h40 Par Mar Bassine

#Politique
Ethiopie: La Chine jette son dévolu sur l'Ethiopie avec 8 milliards de dollars d'investissements
© Copyright : DR

#Autres pays : Plusieurs entreprises chinoises ont projeté d'investir des sommes astronomiques dans l'économie éthiopienne pour assurer le développement industriel du pays, et non pour exploiter ses matières premières extractives. L'Ethiopie devrait rester l'un des pays à la croissance la plus forte dans le monde.


Alors que la Chine est accusée de n'investir en Afrique que dans les infrastructures pour endetter les Etats partenaires, en Ethiopie, c'est le secteur industriel qui attire entreprises du géant asiatique. Plusieurs projets d'envergure ont été annoncés, tous dans le secteur de l'industrie. 

C'est donc dans une Ethiopie connue pour être l'un des pays les moins pourvus en bois que la Chine a décidé d'investir la rondelette somme de 2 milliards de dollars pour la production de papier.

L'idée est de développer la production du bambou local, qui servira de matière première, pour qu'au terme d'un processus industriel, il puisse fournir en papier aussi bien le marché domestique que l'export vers le Moyen-Orient tout proche, l'Afrique, voire l'Europe. Le pays a le potentiel qu'il faut, puisqu'il dispose d'une forêt de bambou de plus d'un million d'hectares, la plus importante du continent. 


>>>LIRE AUSSI: Ethiopie: 173 000 dollars pour assister au dîner organisé par le Premier ministre

Une convention a en conséquence été signée entre deux compagnies chinoises et le gouvernement éthiopien, lors de la conference sur les Nouvelles routes de la soie qui s'est tenue le mois dernier à Pékin.

Tyson Group et Green Diamond se sont ainsi engagés à produire du bambou et à le transformer en papier dans la région de Benishangul Gumuz, au centre-ouest de l'Ethiopie. 

En réalité, la Chine vient de jeter son dévolu sur cette vieille nation qu'est l'Ethiopie, et contrairement à une idée véhiculée par les puissances occidentales, ce n'est pas pour exploiter ses matières premières, mais pour y investir dans de gigantesques projets industriels.

En plus de cet investissement pour la production de papier, une autre société chinoise, la China Grid Corporation, envisage quant à elle d'injecter 1,8 milliard de dollars dans l'économie éthiopienne, pour fournir de l'électricité à pas moins de 16 parcs industiels.


>>>LIRE AUSSI: Hôtellerie: l'Ethiopie 4e en Afrique, après l’Egypte, le Nigeria et le Maroc

De même, cinq autres entreprises chinoises ont signé une convention avec la Commission éthiopienne des investissements pour une somme globale de 4 milliards de dollars à investir, qui devront servir à créer des entreprises essentiellements dans le secteur industriel. 

Au total, ce sont ainsi près de 8 milliards de dollars en provenance de Chine qui seront injectés dans l'économie éthiopienne dans les années à venir.

Il s'agit là du plus gros montant jamais investi par la Chine dans un seul pays du continent, alors que les puissances qui peuvent rivaliser avec l'Empire du milieu sont, de fait, très rares. 

cette enveloppe conséquente permettra également de donner un second souffle à la longue période de croissance éthiopienne, qui, depuis une quinzaine d'années, est l'une des plus fortes au monde.

Ce pays, qui n'avait que 12 milliards de dollars de produit intérieur brut (PIB) en 2005, a désormais réussi à créer quelques 83,8 milliards de dollars de richesse en 2018, ce qui multiplie par 7 le PIB de l'Ethiopie sur la même période.

Aucun autre pays africain n'a jamais réussi une telle performance et cette dynamique risque bien de se poursuivre. 
Le 22/05/2019 Par Mar Bassine

à lire aussi