Fermer

Union africaine: le Conseil Paix et sécurité préoccupé par les violences sexuelles dans les conflits

Mise à jour le 01/08/2019 à 14h37 Publié le 01/08/2019 à 14h35 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Smail Chergui: commission paix et sécrité
© Copyright : DR

#Autres pays : Le Conseil Paix et sécurité (CPS) de l'Union africaine a noté avec une profonde préoccupation la persistance de la violence sexuelle liée aux conflits en Afrique, malgré les engagements pris par les Etats membres pour mettre fin à ce fléau.


Dans un communiqué publié jeudi à l'issue de sa 862eme réunion, tenue le 23 juillet dernier sous le thème «violence sexuelle dans les conflits armés en Afrique», le CPS de l’Union africaine a relevé que «la majorité des auteurs de la violence sexuelle sont des acteurs non étatiques».

Le Conseil a «souligné la nécessité pour tous les Etats membres de signer, de ratifier et d'intégrer pleinement tous les instruments de l'Union africaine et internationaux relatifs à la violence sexuelle dans leur législation», lit-on dans le communiqué.


>>>LIRE AUSSI: Union Africaine. 700 millions d'euros investis à Niamey pour l'accueil du 12e sommet extraordinaire

Il a également mis l’accent sur «l’importance pour les Etats membres d’adopter des politiques de tolérance zéro et de transformer la culture de l'impunité en une culture de justice et de reddition de comptes à travers des poursuites cohérentes et efficaces pour les crimes de violence sexuelle, indépendamment du statut ou du rang des auteurs».

Le Conseil a notamment appelé à «s'attaquer aux causes profondes fondamentales de la violence sexuelle liée aux conflits, y compris les inégalités structurelles basées sur le sexe».
Le 01/08/2019 Par Le360 Afrique - MAP