Fermer

Niger: L'élection présidentielle fixée pour décembre 2020

Mise à jour le 17/08/2019 à 09h05 Publié le 17/08/2019 à 09h04 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Election présidentielle
© Copyright : DR

#Autres pays : Le premier tour de l'élection présidentielle au Niger, couplé aux législatives, a été fixé pour le 27 décembre 2020, alors que les élections municipales et régionales se tiendront deux mois avant, soit le 1er novembre, a annoncé vendredi la Commission nationale électorale indépendante.

Le second tour éventuel du scrutin présidentiel se tiendra le 20 février 2021, a précisé le président de la Commission, Issaka Souna, lors d'un point de presse à Niamey, la capitale.

Les élections municipales et régionales devaient initialement se tenir en mai 2016, mais ont à chaque fois été reportées. Et grâce à une loi votée par le Parlement, les mandats des élus locaux, élus pour cinq ans en 2011, sont depuis prolongés tous les six mois, pour que les mairies puissent continuer à fonctionner.

Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Bazoum (59 ans), a été investi en mars dernier comme candidat à la présidentielle du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme, au pouvoir. L'actuel président, Mahamadou Issoufou (67 ans), réélu en mars 2016 pour un deuxième et dernier quinquennat, a assuré qu'il ne briguera pas un troisième mandat.


LIRE AUSSI: Afrique. 3e mandat présidentiel: la belle leçon de Niamey à Nouakchott, Conakry, Kinshasa, Lomé...


Côté opposition, Hama Amadou, en exil à l'étranger, a été désigné début août candidat du Mouvement démocratique nigérien (Moden), principal parti d'opposition. Il était arrivé deuxième au scrutin de 2016, derrière Issoufou.

Deux autres candidats sont en lice, en l'occurrence le chef du Mouvement national pour la société de développement (MNSD), Seïni Oumarou, ainsi que l'ex-président Mahamane Ousmane (1993-1996). Ils étaient arrivés respectivement 3e et 4e en 2016.
Le 17/08/2019 Par Le360 Afrique - Afp