Fermer

Coronavirus: la France prolonge la durée des visas et celle des titres de séjour

Mise à jour le 17/03/2020 à 13h25 Publié le 17/03/2020 à 13h08 Par Karim Zeidane

#Politique
visa schengen
© Copyright : DR

#Autres pays : Le ministère français de l'Intérieur a donné ses directives pour la prolongation de la durée de validité des séjours des étrangers sur son territoire, pour les titulaires de visas d'entrée dans l'espace Schengen, et pour les titres de séjours, de l'ensemble des étranger en situation régulière.

Une directive du ministère français de l'Intérieur a été transmise à l'ensemble des préfectures de police de France, «afin de sécuriser la présence sur le territoire des étrangers en situation régulière, et d’éviter toute remise en cause des droits dans un contexte sanitaire qui ne permet pas aux préfectures de traiter leurs demandes dans des conditions normales, la durée de validité de plusieurs documents de séjour sera prolongée».



Les documents concernés par cette prolongation sont: les visas de long séjour, les titres de séjour, et ce, quelle qu’en soit la nature -à l'exception des titres de séjour spéciaux délivrés au personnel diplomatique et consulaire étranger-, les autorisations provisoires de séjour, les attestations de demande d’asile et les récépissés de demande de titre de séjour.


LIRE AUSSI: Visa Schengen: voici les changements qui s’appliquent à partir du 3 février 2020


La durée de validité des documents concernés, qui seraient arrivés à échéance à compter d'hier, lundi 16 mars 2020, sera prolongée de 3 mois.

Selon ce communiqué, cette prolongation de trois mois vise à permettre aux étrangers, détenteurs d'un titre de séjour, d'être en droit de travailler et de bénéficier des droits sociaux.

Selon toujours cette directive, relayée par un tweet de la préfecture de police de Paris, «il est déconseillé aux étrangers porteurs d’un titre expiré bénéficiant de la présente prolongation de sortir du territoire français au risque de rencontrer des difficultés pour entrer à nouveau sur le territoire».

Le 17/03/2020 Par Karim Zeidane