Fermer

Afrique du Sud. Coronavirus: le confinement pourrait être prolongé de deux à quatre mois

Mise à jour le 05/04/2020 à 12h53 Publié le 05/04/2020 à 11h32 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Confinement
© Copyright : DR

#Autres pays : La période de confinement de 21 jours ordonnée en Afrique du Sud, la semaine dernière, pourrait être prolongée de deux à quatre mois afin de gérer efficacement l'épidémie de coronavirus (covid-19), indique dimanche une institution internationale de conseil.

Les restrictions ne pourraient être levées de façon réaliste qu'entre fin juin et fin août puisque les infections en Afrique du Sud n’atteindront leur pic qu'au début de juin, précise l'institution américaine Boston Consulting Group (BCG) dans un rapport relayé par les médias sud-africains, notant que les pays les plus durement touchés ont déjà prolongé leurs périodes de confinement.

Le nombre des infections au Coronavirus (Covid-19) a grimpé, samedi, à 1.585 cas en Afrique du Sud, avec 80 nouveaux cas depuis vendredi et 9 décès au total.

L'Afrique du Sud pourrait se diriger vers sa période la plus difficile dans la lutte contre le coronavirus, a averti le ministre, signalant que "la prochaine saison hivernale rendrait la situation encore plus compliquée".


LIRE AUSSI: Afrique du Sud: le bilan passe à 1.505 cas confirmés au Covid-19 et 9 morts


"Le mois prochain, la saison de la grippe rendra plus de personnes malades avec des symptômes similaires. Il sera donc difficile de distinguer les rhumes courants des cas du covid-19", a dit le ministre sud-africain de la Santé, Zweli Mkhize.

Vendredi, la ministre sud-africaine de la Gouvernance coopérative, Nkosazana Dlamini-Zuma, avait indiqué le gouvernement sud-africain n'a pas encore prévu de prolonger la période de confinement total en vigueur depuis la semaine dernière pour contenir la propagation du covid-19.

Les autorités prendront en considération l'évolution de la situation sanitaire pour décider s'il faut changer les règles, a ajouté la ministre, notant que "rien n'était figé et que les règles pourraient être resserrées si nécessaire".
Le 05/04/2020 Par Le360 Afrique - MAP