Fermer

Rwanda-RDC: Kinshasa salue le déploiement par l'EAC d'une force militaire régionale

Publié le 18/06/2022 à 11h24 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
M23 RDC Rwanda
© Copyright : DR

#Autres pays : Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a indiqué vendredi qu'il «se félicite» du déploiement d'une nouvelle force militaire régionale dirigée par la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) pour faire respecter la paix dans les provinces visées par les rebelles du M23.

Depuis fin mars, le M23 est à l'offensive dans la province du Nord-Kivu, dans le nord-est de la RDC, et des milliers de civils ont été déplacés par les combats qui se poursuivent. Bunagana, une ville stratégique clé à la frontière avec l'Ouganda, serait tombée aux mains des rebelles lundi.

Mercredi, le président kényan Uhuru Kenyatta, qui préside actuellement l'EAC, a appelé au déploiement immédiat d'une nouvelle force militaire régionale pour tenter de mettre un terme à la violence des rebelles dans l'est de la RDC, où des dizaines de groupes armés sont actifs depuis plus de deux décennies.

Selon le communiqué, Kinshasa n'accepterait pas "la participation du Rwanda à cette force conjointe".

>>> LIRE AUSSI: Tensions RDC-Rwanda: le Kenya appelle au déploiement d'une force régionale

D'après les Forces rwandaises de défense (RDF), un soldat congolais a été tué alors qu'il attaquait des gardes-frontières à l'intérieur du territoire rwandais.

Le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya a indiqué qu'une enquête était en cours, sans donner plus de précisions.

Les autorités de la RDC accusent le Rwanda d'avoir soutenu les rebelles du M23. Kigali, tout en niant toute allégation de soutien au M23, a accusé l'armée congolaise de soutenir les restes des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), responsables du génocide de 1994.
Le 18/06/2022 Par Le360 Afrique - MAP