Fermer

Congo: retour au calme après une nuit de violences à Brazzaville

Publié le 05/04/2016 à 16h52 Par Abdelkrim Sall

#Société
brazzaville
© Copyright : DR

#Autres pays : Le calme est de retour dans la capitale congolaise, où les populations des quartiers Sud de Brazzaville se sont réveillées hier matin au son des rafales et de détonations d’armes lourdes. Dans la soirée, la Cour constitutionnelle a validé la victoire du président sortant Denis Sassou Nguessou.

Kiosque le360 Afrique: Brazzaville retrouve son calme, au lendemain d’incidents signalés dans ses quartiers Sud. Selon le site de radiookapi.net, dans une déclaration publiée lundi 4 avril, «le gouvernement de la République du Congo assure que la situation [sécuritaire] est maitrisée» et invite les populations «à rester sereines et à vaquer à leurs occupations quotidiennes».

Hier, dans les environs de trois heures du matin, «des ex-miliciens Ninja Nsiloulou se sont infiltrés dans  Brazzaville sud, par le quartier Mayanga, situé dans l’arrondissement 8 Madibou», rappelle la déclaration gouvernementale. Ces hommes armés auraient attaqué certaines positions de l’armée, à en croire le communiqué gouvernemental.

«En l’état actuel des choses, le gouvernement de la République n’a pas encore la preuve que des candidats ou leurs soutiens soient impliqués dans cette affaire», indique la déclaration gouvernementale, tout en annonçant que «les investigations se poursuivent pour déterminer les auteurs de ces actes».

C’est dans ce contexte que la Cour constitutionnel a publié les résultats définitifs des élections. Et sans surprise, c’est le président sortant, Denis Sassou Nguessou qui a été déclaré vainqueur avec 60,19 %. Cette victoire au premier tour, va permettre au président, au pouvoir depuis 32 ans, de se lancer pour un nouveau mandat de 5 ans.

Le 05/04/2016 Par Abdelkrim Sall