Fermer

Burkina Faso: l’eau, source de… problèmes!

Publié le 04/05/2016 à 15h54 Par Souleymane Baba Toundé

#Société
approvisionnement en eau
© Copyright : DR

#Autres pays : Toute une capitale approvisionnée en eau potable en mode alternée. C’est le cas de la ville de Ouagadougou, au Burkina Faso. La cité est passée depuis hier mardi à une fourniture alternée en eau potable, suite à une pénurie et aux difficultés d’approvisionnement de tous les secteurs de la capitale

Kiosque le360 afrique: Au 21e siècle, l’approvisionnement normal en eau est encore un grand problème au Burkina. Selon le ministre de l'Eau et de l'assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, le gouvernement a décidé de procéder à une distribution alternée de l'eau sur douze heures dans la capitale afin de faire face au déficit d'approvisionnement en eau potable.

C’est ce que vient de révéler le site d’information panafricain Koaci.com. La publication précise qu’il s’agit donc de fournir l’eau à une partie de la ville à une période donnée (pendant douze heures, ndlr) et passer à l'autre partie de la ville, a-t-il expliqué. «Avec plus de 2 millions d'habitants, la capitale burkinabé, qui connait des pénuries d’eau depuis 2013, a atteint un déficit de 70.000 m3, selon le responsable gouvernemental, repris par le journal.

En période de forte demande, comme c’est le cas actuellement avec la hausse de la température, le besoin s’élève à 183.738 m3/jour avec un déficit de 47.307 m3/jour. «Pour remédier à ce déficit, le gouvernement a entrepris d’augmenter les capacités de production du barrage de Ziga, principale source d'approvisionnement de la capitale en eau potable, avec la construction d’un second barrage», ajoute la publication.

Le journal cite aussi le Premier ministre burkinabé, Paul kaba Thiéba, qui annonce que «le projet Ziga devra mettre fin au déficit en eau potable à Ouagadougou et ses environs de juillet 2017 à 2030, selon l’objectif «Zéro corvée d’eau» d’ici 2020 du programme quinquennal lancé par l’Etat.  Le complexe permettra d’atteindre une production de 417.000 m3/jour pour un besoin quotidien de 317.000 m3.

Le 04/05/2016 Par Souleymane Baba Toundé

à lire aussi