Fermer

Rwanda: UPS utilisera des drones pour distribuer du sang et des vaccins

Publié le 09/05/2016 à 17h55 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
drone
© Copyright : DR

#Autres pays : UPS va participer au programme de distribution des lots de sang et de vaccins par drones au Rwanda. Les drones permettront d’effectuer jusqu’à 150 livraisons de sang par jour et contribuer à sauver des vies.

UPS, l'entreprise américaine de messagerie va participer à un programme visant à distribuer par drones des lots de sang et des vaccins au Rwanda.

La Fondation UPS a accordé une subvention de 800.000 dollars à un projet auquel sont aussi associés la société de robotique Zipline et l'alliance internationale Gavi créée en 2000 pour faciliter les vaccinations dans le monde.

Le gouvernement rwandais commencera, au courant de cette année, à utiliser des drones de Zipline qui peuvent effectuer jusqu'à 150 livraisons de sang par jour à 21 centres de transfusion situés dans la moitié ouest du pays.

Selon l'OMS, l'Afrique a le taux de mortalité maternelle le plus élevé dans le monde en raison des hémorragies post-partum. L'accès aux transfusions sanguines est donc d'une importance cruciale pour les femmes de ce continent, rappelle UPS dans un communiqué.

Le réseau national de drones du Rwanda se concentre avant tout sur la livraison de sang, mais l'objectif est d'étendre l'initiative aux vaccins, aux traitements du VIH/SIDA, du paludisme et de la tuberculose, ainsi qu'à de nombreux autres traitements vitaux. "L'opération de livraison par drones du Rwanda devrait sauver des milliers de vies au cours des trois prochaines années et pourrait servir de modèle pour d’autres pays", affirme UPS.

En 2015, UPS et ses employés, actifs et retraités, ont fait don de plus de 110 millions de dollars à des associations caritatives du monde entier. Zipline est une entreprise de robotique basée en Californie, qui travaille avec les gouvernements pour fournir un accès fiable à des produits médicaux "au dernier kilomètre".

Le 09/05/2016 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi