Fermer

Bénin: la réforme commencera par les montres !

Publié le 10/05/2016 à 16h07 Par Souleymane Baba Toundé

#Société
Patrice talon

L'homme d'affaires béninois Patrice Talon candidat à la présidence du Bénin, lors d'une réunion électorale le 18 mars 2016 près de Cotonou © AFP PIUS UTOMI EKPEI

© Copyright : AFP

#Autres pays : La grande vague de réformes promises par le nouveau chef d’Etat béninois, Patrice Talon, commencera par les montres. L’Etat compte en effet revoir les horaires de travail dans la fonction publique.

Kiosque le360 afrique: Réformer les horaires de travail de l’administration, c’est l’idée que compte mettre en œuvre le gouvernement béninois pour relever l’efficacité et la productivité des agents de la fonction publique.

C’est le site d’information beninwebtv.com qui annonce la nouvelle, citant le Directeur général de la Réforme de l’Etat, Mohamed Abdou. Selon la publication, «les travailleurs de l’Administration béninoise devront bien changer leur habitude de travail, car les horaires de travail connaitront d’ici quelques mois de sérieux changements», indique le journal.

La publication rapporte que l’objectif visé derrière ce réaménagement d'horaire est d’abord «d’harmoniser les horaires de l’Administration béninoise à celui des pays de la sous-région, comprenant le Mali et le Burkina Faso».

Ce n’est pas tout. Si cet objectif est plutôt opérationnel et facile à appréhender, le second est beaucoup moins courant. Ce projet devrait en effet aussi permettre aux fonctionnaires de consacrer plus de temps à leurs familles.

«Les réflexions que nous avons menées ces temps-ci nous ont montré en réalité que nous nous trouvons confrontés à la crise des familles. L’agent béninois n’a plus tellement de temps à consacrer à sa famille», a déclaré Mohamed Abdou, repris par le journal électronique. Le responsable ajoute «qu’il faut permettre aux parents de rentrer un peu plus tôt chez eux et de s’occuper de leur familles pour promouvoir l’éthique et la morale dans les familles».

La décision sera bientôt examinée en Conseil des ministres et tout indique qu’elle devrait passer comme une lettre à la poste. Décidément, il fait bon être fonctionnaire au Bénin…

Le 10/05/2016 Par Souleymane Baba Toundé