Fermer

Kenya Airways part en guerre contre la corruption au sein de son personnel

Publié le 26/05/2016 à 18h08 Par Ismail Ben Baba

#Société
Kenya airlines
© Copyright : DR

#Autres pays : La compagnie nationale kényane déclare la guerre à la corruption qui mine son fonctionnement en interne. Certains employés actuels et anciens de Kenya Airways, qui ont contribué à quelque gâchis financier au sein de la compagnie aérienne, vont bientôt se retrouver derrière les barreaux.

Kiosque le360 afrique: C’est standardmedia.co.ke qui rapporte cette information dans sa publication de ce 25 mai. Kenya Airways a annoncé en début de semaine qu’elle avait commencé à mettre en œuvre les conclusions préliminaires des enquêtes judiciaires réalisées par le cabinet d'audit Deloitte.

Sur la base des conclusions de ces audits, la compagnie a fait savoir qu'elle avait depuis engagé une procédure disciplinaire à l'encontre des membres de son staff épinglés par le rapport de l’audit.

«Ces mesures comprennent la suspension des membres du personnel afin de faciliter l'aboutissement des enquêtes», a déclaré la compagnie aérienne. L’enquête va plus loin en pointant du doigt plusieurs facteurs ayant conduit à la situation financière difficile que vit Kenya Airways actuellement.

Ainsi, on apprend que les difficultés actuelles ne sont pas tout à fait dues à une mauvaise gestion, mais qu’il aurait eu des activités criminelles, y compris de la fraude, ayant contribué à la situation actuelle de la compagnie aérienne. Cependant, note standardmedia.co.ke, on ne sait pas encore exactement le genre de crimes commis par ces employés.

La compagnie a précisé que de nouvelles enquêtes se poursuivront et que des mesures seront prises en conséquence. L’objectif de l’enquête de Deloitte, qui a commencé en février, est d’arrêter l’hémorragie et mettre en place un environnement de contrôle interne efficace au sein de Kenya Airways.

Selon les dirigeants de la compagnie nationale kenyane, les conclusions de l'audit seront essentielles pour compléter la stratégie de redressement en cours.

Le 26/05/2016 Par Ismail Ben Baba

à lire aussi