Fermer

Niger: les inondations ont fait 38 morts et 92.000 personnes sinistrées depuis juin

Publié le 08/09/2016 à 13h51 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
inondations
© Copyright : DR

#Autres pays : Le bilan des inondations qu’a connues le Niger cette année était, à la date du 27 août dernier, de 92.000 personnes sinistrées, 38 pertes en vies humaines et 27 blessés, indique le Bureau des Nations unies pour la Coordination des affaires humanitaires (OCHA) à Niamey.

Le nombre total de personnes affectées a triplé comparativement au bilan établi au 25 juillet dernier et qui estimait à environ 30.000 les personnes sinistrées, précise l’OCHA dans son dernier bulletin humanitaire, faisant savoir que cette forte augmentation du nombre de personnes touchées se justifie par les pluies diluviennes enregistrées dans le pays en août.

En outre, plus de 26.000 têtes de bétail ont été emportées, 900 hectares d’espaces cultivables inondés, et plus de 9.000 maisons effondrées, selon la Cellule de Coordination Humanitaire (CCH) du gouvernement du Niger.

Environ 75% des personnes touchées par les inondations sont localisées dans les régions de Maradi, Tahoua et Agadez, souligne-t-on, affirmant que les populations sinistrées continuent d’être assistées par le gouvernement avec l’appui des acteurs humanitaires.

Au total, 7.554 ménages, soit quelque 52.800 personnes, ont été assistés en vivres et 540 ménages, soit environ 3.780 personnes, en articles non alimentaires.


Le ministère de l’Action humanitaire et de la Gestion des catastrophes, en collaboration avec les partenaires, effectue depuis le 29 août des évaluations sur le terrain afin de mieux cerner l’ampleur des dégâts causés par les inondations et le niveau de l’assistance fournie aux sinistrés.

Le Niger, précise l’OCHA, dispose d’un plan de contingence multirisque qui intègre la préparation à la réponse aux inondations.

Ce plan prévoit qu’environ 105.000 personnes sont à risque d’inondation cette année, explique la même source, notant que plus de 85% de cette population est déjà touchée.

Le 08/09/2016 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi