Fermer

Banque mondiale: en Afrique, un pauvre sur 5 est nigérian

Mise à jour le 04/10/2016 à 19h18 Publié le 04/10/2016 à 19h14 Par Mar Bassine

#Société
Rapport de la BM sur la pauvreté dans le monde: En Afrique un pauvre sur 5 est nigérian
© Copyright : DR

#Autres pays : La Banque mondiale a publié dimanche 2 octobre son premier rapport sur les inégalités, intitulé "pauvreté et prospérité partagée". Le moins que l'on puisse dire c'est que l'Afrique est très mal lotie, à cause notamment d'un Nigéria qui compte plus de pauvres que la Chine.

"Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée", disait Descartes. La Banque mondiale vient de démontrer le contraire en montrant que la richesse est la chose du monde la moins bien partagée. L’institution financière vient de publier pour la première fois le rapport sur la pauvreté et la prospérité partagée avec des conclusions qui secouent les cocotiers.

Dans le monde, un pauvre sur deux est africain


L’Afrique est l’unique continent qui voit le nombre de ses pauvres augmenter, alors même sur la période 1990-2013, chaque année, le monde a compté 50 millions de pauvres de moins. En 2013, on a même réussi à enregistrer 75 millions de moins. Pendant, ce temps, l’Afrique qui a enregistré l'une des croissances les plus fortes dans le monde, n’a pas fait preuve de bon sens. La zone subsaharienne du continent est l’unique partie dans  le monde à avoir plus de pauvres en 2013 qu'elle n'en avait en 1990. Désormais, 41% de la population africaine vit en dessous du seuil de pauvreté, contre une moyenne mondiale de 10,7% seulement, note le rapport de la Banque mondiale. En nombre, il s’agit de 388 millions de personnes, sur un total mondial de 766 millions. A l’échelle de la planète, une personne vivant en-deçà du seuil de pauvreté sur deux est africaine. Le sous-continent indien, arrive en deuxième position avec 15,1% de sa population, soit 256 millions d’habitants, vivant avec moins de 1,90 dollar par jour.

L'unique partie à compter plus de pauvres qu'en 1990


Le plus incompréhensible, c’est que toutes les régions du monde ont considérablement réduit leur population vivant au-dessous du seuil de pauvreté, à l’exception de l’Afrique. Ainsi, la Chine et la région de l’Asie de l’Est et du Pacifique avaient 60% de sa population classée comme pauvre. Aujourd’hui, elles ne sont plus que 5% environ. L’Asie du Sud, dont fait partie l’Inde, est passée d’un taux de pauvreté de 45% à moins de 18%, entre 1990 et 2013. En Afrique du Nord, selon les données de l’étude, la pauvreté a même pratiquement disparue depuis 2008. C’est essentiellement, ce qui a permis d’améliorer considérablement les données à l’échelle de la planète. De 35% en 1990, soit 1,85 milliard d’habitants, on est passé à 10,7% seulement, soit 766 millions seulement. Il faut dire que la folle croissance chinoise et indienne y a été pour beaucoup. Et contrairement à ce que l’on aurait pu penser, la richesse générée par la croissance chinoise a été très bien répartie, grâce à la création d’emploi.

En Afrique, un pauvre sur cinq est nigérian


Pourquoi l’Afrique subsaharienne compte-t-elle plus de pauvres que tout autre partie du monde, alors que durant la période 2000-2013, elle affiche la meilleure croissance dans le monde ? La réponse est que l’origine de la croissance africaine sur cette période n’était pas favorable à la répartition des richesses et donc à la réduction de la pauvreté. Le continent est celui de toute les inégalités, à commencer par ses deux plus grandes économies. Près d’un Nigérian sur deux vit au-dessous de ce fameux seuil de 1,90 dollar, soit quelque 85 millions d’habitants, c’est plus du cinquième de tout ce que l’Afrique compte comme pauvres. En valeur absolu, le Nigéria est le deuxième pays qui se classe derrière l’Inde, en termes de population défavorisée. Ce chiffre est d’autant difficile à comprendre que le Nigéria possédait sur cette période la plus grosse économie africaine, devant l’Afrique du Sud.

L'Afrique du Sud, championne du monde des inégalités


Dans le top 10, on recense 5 autres pays africains parmi ceux qui comptent le plus de pauvres dans le monde. Juste après, le Nigéria vient la république démocratique du Congo (RDC) avec ses 70% vivant avec moins de 1,90 dollar par jour, soit un total de 50 millions de personnes. La RDC également a une économie comparable à celle du Nigéria, basée quasi exclusivement sur les matières premières. La croissance qu’elle a enregistrée au cours des dernières années n’a profité qu’à une faible minorité. La Tanzanie (43% de la population), l’Ethiopie (23%), Madagascar (75%) et le Mozambique (59%) figurent également dans ce triste top 10.
Quant à l’Afrique du Sud, elle a également ses tares. La nation Arc-en-ciel est la championne du monde des inégalités, avec l’indice de Gini le plus élevé au monde, d’après la Banque mondiale avec un coefficient de  0,65. C’est dire qu’au pays de Mandela, celui considéré comme le plus riche du continent, la fin de l’apartheid ne signifie pas celle des inégalités. Le bons sens racial n’a certainement pas été suivi d’un bon sens socio-économique. 



Top 10 des pays comptant le plus grand nombre de pauvres:
- Axe gauche: % de la population vivant avec moins de 1,90 dollar par jour
- Axe droit: nombre d'habitants vivant avec moins de 1,90 dollar par jour
Rapport de la BM sur la pauvreté dans le monde: En Afrique un pauvre sur 5 est nigérian TOP 10
© Copyright : DR

 

Le 04/10/2016 Par Mar Bassine