Fermer
#Société

Vidéo. Botswana: les lions ne s’attaquent pas aux vaches qui les regardent de face!

Mise à jour le 30/10/2016 à 14h57 Publié le 30/10/2016 à 14h34 Par Kofi Gabriel

#Autres pays : Entre éleveurs et lions, c’est la guerre déclarée au Botswana. Afin d’éviter les attaques contre les vaches et les massacres de lions, un chercheur biologiste australien, Neil Jordan, semble avoir trouvé une parade. Une initiative qui sauve aussi bien les vaches que les lions.

Dans la mythologie de certaines sociétés africaines, les lions ont «honte» d’attaquer une personne qui les regarde en face. Si cette idée paraît saugrenue pour certains, même si personne n’avait tenté l’expérience, un chercheur biologique australien vient d’en remettre une couche.

Au Botswana, où les attaques  des lions contre les vaches sont nombreuses et entraînent des ripostes des fermiers armés de fusils qui n’hésitent pas à exterminer les lions, un chercheur australien, Neil Jordan, semble avoir trouvé une solution contre les attaques des lions. Celle-ci consiste à peindre des yeux sur le postérieur des vaches. Ainsi, celles-ci ne risquent plus d’être attaquées par derrière.

L’initiative lancée au Botswana a produit des résultats très positifs. Elle a permis à une vingtaine de vaches de ne pas être attaquées par des lions grâce aux dessins des yeux sur leur arrière-train.

Grâce à cette initiative, on fait d’une pierre deux coups : on empêche les attaques contre les vaches et  les massacres des lions par les paysans.
Le 30/10/2016 Par Kofi Gabriel

à lire aussi