Fermer

Vidéo. Les auteurs de la lâche agression contre le vendeur burkinabè sont tombés

Mise à jour le 13/05/2017 à 18h07 Publié le 13/05/2017 à 18h04 Par Mar Bassine

#Société
Vidéo. Les auteurs de lâche agression contre le vendeur burkinabè sont tombés (11278)
© Copyright : DR

#Autres pays : La société américaine toute entière était en émoi après que furent diffusées les images de l'agression contre Souleymane Porgo, une simple vendeur de livres Burkinabè dans le Bronx. Ceux qui l'ont mis dans le coma depuis une dizaine de jours viennent de tomber entre les mains de la justice.


C'est jeudi que trois des cinq agresseurs du vendeur Souleymane Porgo ont été présentés à la justice new-yorkaise. Il s'agit, de Enrique Foot, 18 ans, de Octavious Profit, 24 ans et de William Burgess, 21 ans. Ce dernier avait été arrêté dès mardi, parce qu'il s'était livé lui-même à la justice. Quant aux deux autres, ils ont été débusqués après une cabale de plus d'une semaine. 

Comme on peut le voir au début de cette vidéo, l'agression de Porgo, âgé de 53 ans, a été particulièrement violente. Le Burkinabè qui vit aux Etats-Unis depuis une vingtaine d'années était tranquillement installé sur la Grand Concourse Street, dans le Bronx, avec devant ses livres présentés aux passants.

Ce mercredi 3 mai, date de son agression, ne sera malheureusement pas un jour ordinaire pour lui à cause d'un gang voulant s'accaparer de sa maigre marchandise. Le premier voleur sera vite rejoint par le reste de sa bande. Porgo veut faire face, mais un premier coup sur la tête l'envoie valser par terre. Puis, lâchement, alors qu'il s'est affalé sur sont dos, les coups sur sa nuque pleuvent, plus violents les uns que les autres. Son cou est brisé, il sombre dans un coma profond. 

Son évacuation rapide vers le Lincoln Hospital ne le sauvera pas du coma dans lequel il reste plongé depuis une dizane de jours. 

Cette agression a ému l'Amérique entière et une chaîne de solidarité s'est formée avec un compte gofundme ouvert à son profit. Près de 30.000 dollars ont déjà été réunis. 
Le 13/05/2017 Par Mar Bassine

à lire aussi