Fermer
#Société

Vidéo. Cameroun: le siège du Parlement part en fumée

Mise à jour le 17/11/2017 à 11h14 Publié le 17/11/2017 à 10h49 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Autres pays : Hier jeudi 16 novembre autour de 22h, un incendie, dont l'origine reste inconnue, a détruit quatre étages du Parlement.

Quatre heures durant, de 22 heures à 2 heures du matin, des flammes ont siégé en maître à l'Assemblée nationale du Cameroun à Yaoundé. Dans la nuit de jeudi à vendredi, l'incendie s'est déclaré au 4e étage de l'immeuble de verre de Ngoa-Ekelle et s'est rapidement propagé vers les niveaux supérieurs jusqu'au 7e.

Il a fallu quatre heures aux 60 sapeurs-pompiers mobilisés pour maîtriser le feu car la bouche d'incendie existante sur le site n'est plus fonctionnelle. Il a donc fallu faire des rotations de citernes sur 5 km pour se réapprovisionner en eau.


LIRE AUSSI: Gabon : comment Jean Ping a planifié l’incendie du Parlement

Entre temps, les bureaux administratifs et financiers, des salles de commission et les bureaux du groupe parlementaire SDF sont partis en fumée. A en croire les soldats du feu, les matériaux de l'immeuble sont, hélas, favorables à la propagation du feu.

Pour l'heure, tout est sous contrôle. Pas de victime humaine mais d'importants dégâts matériels. 75% du bloc administratif est perdu alors que se tient en ce moment la session budgétaire. Une session d'ailleurs boycottée par le SDF, principal parti d'opposition, pour marquer son mécontentement quant à la gestion de la crise anglophone par le gouvernement.

Le projet de construction d'un nouveau siège pour l'Assemblée nationale est en cours d'étude au Cameroun. L'actuel étant jugé vétuste.
Le 17/11/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

à lire aussi