Fermer

Nigeria. La fièvre de Lassa a fait 21 morts en janvier

Mise à jour le 31/01/2018 à 12h41 Publié le 31/01/2018 à 12h07 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
fièvre lassa

#Autres pays : La fièvre hémorragique de Lassa a fait 21 morts au Nigeria pendant le mois de janvier, a rapporté le Centre national de surveillance des maladies.

"Depuis le début de l'année 2018, 77 cas de fièvre de Lassa ont été confirmés et 21 décès ont été enregistrés", a fait savoir le Centre national de surveillance des maladies sur Twitter, ajoutant "que la situation est sous contrôle". 

Les personnes touchées ont été recensées dans 13 Etats du Nigeria (sur 36), et dix membres du personnel soignant ont été infectés.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décrit la fièvre de Lassa comme une infection virale appartenant à la même famille de virus que celui de Marburg. Elle tire son nom d'une localité du nord du Nigeria où elle a été identifiée pour la première fois en 1969.


>>>LIRE AUSSI: Sierra Leone. Ebola: deux agents de santé traînent leur gouvernement devant la Cour de justice de la CEDEAO

Sévissant de manière endémique au Nigeria, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, la fièvre de Lassa est asymptomatique dans 80% des cas, mais dans d'autres, elle peut provoquer des atteintes graves, hémorragiques ou neurologiques.

La transmission se fait par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou d'autres liquides biologiques d'une personne malade.

Le 31/01/2018 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi