Fermer

Sénégal: un plan d'urgence de 16,7 millions euros pour la période de soudure

Publié le 19/05/2018 à 10h11 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
Secheresse
© Copyright : DR

#Autres pays : Le Premier ministre sénégalais Mahammed Dionne a validé le Plan d’urgence pour la sécurité alimentaire (PUSA) 2018, d’un montant de 11 milliards de francs CFA (16,7 millions euros), pour faire face aux conséquences du déficit pluviométrique dans 6 départements du Sénégal.

"Pendant la période de soudure (juin - août 2018), les projections laissent apparaître que dans six départements du pays, au moins 20% des ménages pourraient connaître d’importants déficits alimentaires et nutritionnels dus à une mauvaise répartition pluviométrique durant l’année 2017", selon un communiqué du Conseil national de sécurité alimentaire.

Le PUSA 2018 vise à "fournir une assistance alimentaire aux 47.251 ménages les plus touchés par l’insécurité alimentaire dans les départements de Podor, Matam, Kanel, Ranérou, Goudiry et Tambacounda", précisant que l'Etat et ses différents partenaires procéderont ainsi "à trois distributions mensuels d’argent liquide, de bons d’achat et ou de vivres aux ménages ciblés".


LIRE AUSSI: Sécurité alimentaire: 5 millions de personnes en difficulté en Afrique de l'Ouest


Il s’agira aussi de sauver 397.863 Unités de bétails tropicales (UBT) menacées par l’insécurité alimentaire dans les départements de Saint-Louis, Podor, Dagana, Matam, Kanel, Ranérou, Linguère, Tambacounda, Koumpentoum et Koungheul, note la même source.

La validation du PUSA permet "le démarrage immédiat" des activités d’assistance alimentaire et de l’Opération sauvegarde du bétail (OSB) par l’Etat avec l’accompagnement de ses partenaires, assure le communiqué. 
Le 19/05/2018 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi