Fermer

Cameroun-Hajj 2018: les premiers pèlerins quittent le pays

Mise à jour le 06/08/2018 à 16h01 Publié le 06/08/2018 à 15h58 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Société
Haj
© Copyright : DR

#Autres pays : Un premier contingent de voyageurs a pris la direction de l’Arabie Saoudite le week-end dernier, dans le cadre du traditionnel pèlerinage. Au total, environ 2840 musulmans camerounais effectueront le déplacement cette année.

Les premiers départs de pèlerins camerounais en Arabie Saoudite pour accomplir le Hajj, l’un des cinq piliers de l’islam, ont été enregistrés le week-end dernier entre le 4 et le 6 août 2018, après plusieurs jours de séminaires organisés à l’intention des néophytes sur le comportement et attitudes à adopter en Terre sainte.

Un peu moins 3.000 pèlerins camerounais (2.840 précisément) sont attendus cette année en Arabie Saoudite, au départ des aéroports de Yaoundé, la capitale, Douala, la métropole économique, et Garoua, dans la partie septentrionale du pays.


LIRE AUSSI: Hajj 2017: 4 pays africains dans le Top 10 des plus grands émetteurs de pèlerins


Le Hajj 2018 s’effectue dans un contexte marqué par quelques nouveautés pour les musulmans camerounais. Ceux-ci ont en effet reçu une dotation du président de la République, Paul Biya, composée de 8.700 valises. Soit trois par pèlerins : une pour la cabine et deux pour la soute. Celles-ci ont été réceptionnées en fin de semaine dernière par le ministre de l’Administration territoriale et président de la Commission nationale du Hajj, Paul Atanga Nji.


LIRE AUSSI: Sénégal-hajj: quand les mondanités prennent le dessus sur le religieux

De même, les voyageurs bénéficieront gracieusement de 16 kilogrammes de bagages supplémentaires (de 40 à 56 kg) par rapport aux années antérieures.  Leur séjour a également été raccourci à 26 jours, au lieu de 40 jours au moins par le passé. Par ailleurs, la rémunération des encadreurs a aussi été revue à la hausse.

Enfin, pour éviter les problèmes récurrents de disponibilité d’avions, un accord a été passé avec la compagnie Ethiopian Airlines qui va mettre à disposition trois appareils de sa flotte pour assurer les navettes entre le Cameroun et l’Arabie Saoudite. Ces aménagements sont destinés à améliorer les conditions de séjour et de voyage des pèlerins, très critiquées lors des dernières éditions du Hajj.


Le 06/08/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi