Fermer

Ethiopie: 171 personnes arrêtées dans la région Oromo

Publié le 21/08/2018 à 06h16 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
oromos
© Copyright : DR

#Autres pays : Un total de 171 personnes ont été arrêtées par les forces de sécurité éthiopiennes pour des "actions illégales" dans la région Oromo, ont annoncé lundi des médias locaux à la suite d'affrontements ethniques.

Incitation à la violence, appropriation de terres, pillage et attaques à motivation ethnique, sont les accusations attribuées aux suspects, a indiqué Addisu Arega, porte-parole par intérim de l'Oromo, dans une déclaration cité par des médias étatiques.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha), plus de 800.000 personnes ont fui les violences, durant le seul mois de juin dernier, au long de la frontière entre les régions Oromo et Somali, dans le sud-est de l'Ethiopie.
Le 21/08/2018 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi