Fermer

Niger. Terrorisme: la CIA intensifie ses frappes aériennes

Mise à jour le 10/09/2018 à 16h49 Publié le 10/09/2018 à 14h08 Par Kofi Gabriel

#Société
Drones armés
© Copyright : DR

#Autres pays : La CIA américaine intensifie ses frappes de drones sur le continent, tout particulièrement contre les jihadistes sahélo-sahariens. Ces opérations sont menées par des drones armés depuis une nouvelle base aérienne implantée à Dirkou, dans le Sahara nigérien.

Les Etats-Unis accentuent leur traque contre les jihadistes d’Al Qaïda et de l’Etat islamique au niveau de la zone sahélo-saharienne.
Ainsi, selon The New York Times, la CIA utilise les facilités aéroportuaires du petit aéroport de Dirkou, situé à 570 km d’Agadez où l’USAF –United States air force- termine les travaux de construction d’une base aérienne.


LIRE AUSSI: http://fr.le360.ma/politique/soldats-us-abattus-au-niger-par-un-jihadiste-polisarien-le-pentagone-sort-de-son-silence-165274


Ainsi, sous couvert d’une officielle présence des forces américaines, la CIA effectuerait depuis janvier dernier des vols de nuit pour surveiller la région sahélo-sahélienne, notamment le Mali et la Libye, deux Etats voisins du Niger, qui font face à la présence de groupes terroristes. Outre cette mission de surveillance, la CIA utilise, depuis cette base, des drones armés, en accord avec le gouvernement nigérien, pour mener des frappes ciblées en Libye, au Mali, au Tchad et au Nigeria.


LIRE AUSSI: Afrique: présence discrète mais croissante des forces spéciales américaines


Cette base stratégique dans le nord-est nigérien permet aux Américains de surveiller la région saharienne et de procéder à des frappes létales ciblant les chefs d’Al Qaïda et de l’Etat Islamique en Libye dans ces régions. 

Pour rappel, les frappes secrètes des drones américains étaient menées, lors des dernières années du second mandat de Barack Obama, par l’armée américaine, l'US Army, en lieu et place de la CIA, suite à de nombreuses réactions hostiles suscitées par les nombreuses victimes civiles. Toutefois, depuis l’avènement de l’administration Trump, c’est à nouveau la CIA qui dirige certaines opérations de "liquidation" de dirigeants de groupes terroristes.


LIRE AUSSI: Libye: nouvelles frappes américaines contre l'Etat islamique


Notons que l’usage des drones tueurs par la CIA et les forces spéciales américaines a toujours été tenu secret. Les américains sont très présents au Niger, notamment avec une base sur l'aéroport d'Agadez (nord) d'où des drones de l’USAF décollent pour surveiller la zone sahélienne. Les deux pays ont signé en 2015 un accord militaire sur la «Sécurité et la bonne gouvernance» qui engage les deux pays à «travailler ensemble sur la lutte contre le terrorisme». Le Niger est considéré comme stratégique, car il se situe au centre de trois fronts de lutte contre le terrorisme : le Mali, la Libye et le Nigeria.
Le 10/09/2018 Par Kofi Gabriel