Fermer

Egypte: 53 djihadistes tués dans le Sinaï

Mise à jour le 08/10/2018 à 17h20 Publié le 08/10/2018 à 17h17 Par Djamel Boutebour

#Société
terroristes egypte sinai
© Copyright : DR

#Autres pays : L'armée égyptienne annonce la mort de plusieurs dizaines de combattants islamistes dans des opérations menées le week-end dernier dans le Sinaï.

Si les djihadistes de Daech et des frères musulmans sont certes toujours actifs, la peur semble toutefois avoir changé de camp quelques années après leur soulèvement contre le régime de Mohamed Morsi. 

Ce lundi 8 octobre 2018, les forces de sécurité égyptiennes ont ainsi annoncé avoir tué 53 djihadistes dans les opérations menées dans la péninsule du Sinaï. Cette action punitive entre dans le cadre de "Sinaï 2018", programme d'actions militaires lancé en février dernier et qui vise à neutraliser les milliers de djihadistes et d'islamistes radicaux de cette région situé au nord-est de l'Egypte. 

Ces 53 takfiris ont été tués dans deux opérations séparées. Trois soldats ont également perdu la vie au cours de ces opérations. Ainsi depuis le début de l'année, le nombre de djihadistes tués a été porté à 350 environ, contre une trentaine de soldats. 


>>>LIRE AUSSI: Egypte: douze terroristes tués dans le Sinaï

La semaine dernière, c'est Abou Hamza Al Maqdissi, un important chef islamiste, qui a été tué dans un raid aérien qui a eu lieu au Sinaï, et les éléments de l'Etat islamique ont confirmé sa mort. 

Les djihadistes égyptiens sont certes en train de perdre du terrain, mais le bilan des policiers ou des militaires tués depuis que le président Mohamed Morsi a été chassé du pouvoir demeure lourd. En effet, des centaines de soldats et éléments des forces de l'ordre ont été tués. 
Le 08/10/2018 Par Djamel Boutebour