Fermer

Nigéria: l’attaque d’un commissariat fait 4 morts du côté de la police

Publié le 03/07/2019 à 10h38 Par Karim Ben Amar

#Société
Victoire militaire de Boko Haram sur l'armée nigériane
© Copyright : DR/Barlamane.com

#Autres pays : Des hommes armés ont attaqué un commissariat de police de l'État de Bayelsa, dans le sud du Nigeria, faisant 4 morts du côté des forces de l’ordre, a annoncé la police locale. Les détails.

Un officier divisionnaire et trois policiers ont été tués hier, lundi 1er juillet, par des hommes armés. Les assaillants ont attaqué un commissariat de police de l’État de Bayelsa, dans le sud du Nigéria, d’après la police locale.

Selon le porte-parole de la police Asinim Butswat, les individus armés ont pris d'assaut le commissariat de police d'Agudama-Ekpetiama hier, à Yenagoa, la capitale de l'État.

Une source au sein des forces de sécurité a déclaré à l’agence de presse officielle chinoise qu'aucun civil n'avait été tué lors de cette attaque, puisqu'aucun détenu ne se trouvait dans le commissariat.


>>>LIRE AUSSI: Nigéria. Triple attentat de Boko Haram: le bilan monte à 30 morts

Des fusils de service, des munitions et des uniformes de policier ont été emportés par les hommes armés, d’après plusieurs sources sécuritaires.

Selon une déclaration du quartier général de la police, l'Inspecteur général Mohammed Adamu a donné ses instructions pour faire des recherches de grande envergure afin de retrouver les assaillants, auteurs de cette attaque.

L’inspecteur général Adamu a également ordonné le déploiement immédiat de détectives de l'Unité d'intervention du Renseignement pour appuyer les efforts de la police de l'État, notamment dans le cadre d'une enquête discrète sur cet «incident malheureux». 
Le 03/07/2019 Par Karim Ben Amar