Fermer

Cameroun. Incendie Sonara: le directeur général de l'assureur Activa convoqué par la Police judiciaire

Mise à jour le 17/07/2019 à 11h33 Publié le 17/07/2019 à 11h09 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Société
incendie sonara3
© Copyright : DR

#Autres pays : Le directeur général de la compagnie d'assurance Activa devra répondre à des questions relatives au contrat d’assurance liant sa compagnie à la Société nationale de raffinage. Selon diverses sources, l’unique raffinerie du pays n’avait pas renouvelé sa prime d’assurance au moment du sinistre.

Le directeur général de la compagnie d’assurance Activa Cameroun est convoqué ce mercredi 17 juillet 2019 dans les bureaux de la direction générale de la Société nationale de raffinage (SONARA) à Limbe, dans la région du Sud-Ouest.

C’est le motif de la convocation qui a été délivrée à ce responsable le 12 juillet dernier par deux officiers de la Police judiciaire de cette région. 

Ce responsable devra notamment répondre aux questions relatives au contrat d’assurance liant sa compagnie à la SONARA, l’unique raffinerie du Cameroun ravagée par un incendie le 31 mai dernier, et qui a détruit diverses unités de production de la société.


LIRE AUSSI: Diapo. Cameroun: un grave incendie a ravagé la Société nationale de raffinage


En effet, cette convocation, qui a fuité sur Internet, précise que le DG devra être «accompagné de tous les autres responsables en charge du suivi de contrat entre Activa Cameroun et la SONARA, munis de leurs pièces d'identité et de toute documentation utile liée à ce contrat».

Cette convocation intervient au lendemain de la remise au Premier ministre, Joseph Dion Ngute, du rapport d’enquête diligentée par les autorités pour  déterminer les circonstances et les causes exactes de cet incendie.

Les premiers éléments de l’enquête relayés par les médias locaux indiquent notamment que la police d’assurance n’a pas été renouvelée dans les délais.

Selon le quotidien camerounais Mutations, à capitaux privés, cette police d'assurance avait expiré le 14 mai dernier et les factures pour son renouvellement n’ont été transmises qu'à la date du 23 mai 2019. Et ce n’est que le 31 mai, soit le jour du sinistre, que les paiements ont été effectués.


LIRE AUSSI: Diapo. Cameroun: après celui de Douala, un nouvel incendie ravage un marché de Yaoundé


Compte tenu de cette situation, note le quotidien, il est probable que l’incendie de la SONARA ne soit pas couvert par une police d'assurance, alors que le préjudice est estimé à 287 milliards de francs CFA, selon le rapport de la commission d’enquête.
Le 17/07/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi