Fermer

Ebola: 1961 morts et 877 guérisons enregistrés au Nord-Est de la RDC

Mise à jour le 24/08/2019 à 12h52 Publié le 23/08/2019 à 11h13 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
Ebola
© Copyright : DR

#Autres pays : 2.927 cas de maladie à virus Ebola avec 1.961 décès et 877 guérisons ont été enregistrés dans les provinces du Nord-Kivu, de l’Ituri et du Sud-Kivu dans la partie Est et Nord-est de la RDC depuis la déclaration de l’épidémie le 1er aout 2018 jusqu’au 21 août 2019, rapporte le bulletin quotidien sur

Sur les 2.927 cas d’Ebola, 2.822 ont été confirmés au laboratoire et 105 sont considérés comme des cas probables. Il y a eu 1.856 décès de cas confirmés et 105 décès de cas probables. Actuellement, 382 cas suspects sont en cours d’investigation.

Au cours de la journée de mercredi 21 août 2019, dix-huit nouveaux cas confirmés de maladie à virus Ebola ont été notifiés dont quatre Butembo, trois à Katwa, deux à Béni, deux à Mutwanga, deux à Oicha, un à Alimbongo, un à Kayna, un à Mabalako, un à Musienene au Nord-Kivu et un à Mandima en Ituri.


LIRE AUSSI: Ebola. L'OMS appelle à la solidarité des pays voisins de la RDC dans la lutte contre l'épidémie


Il y a eu également huit nouveaux décès de cas confirmés, dont trois décès communautaires (un à Butembo, un à Katwa et un à Musienene), quatre décès survenus aux centres de traitement d’Ebola (trois au CTE de Butembo et un au CTE Mabalako) et un décès au centre de transit de Béni.

Par ailleurs, deux patients ont été guéris et sortis du CTE de Béni le même jour. Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changer ultérieurement, après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.


LIRE AUSSI: Ebola. Nouveaux traitements: deux malades guéris à Goma


La même source indique que la vaccination en ring élargi se poursuit autour des cas confirmés aux aires de santé Schowe et Mwana situées dans la zone de santé de Mwenga au Sud Kivu. On signale également que la vaccination a débuté dans la zone de Pinga au Nord-Kivu.

Il sied de rappeler que le seul vaccin utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité National d’Éthique dans sa décision du 20 mai 2018.

De ce fait, la RDC a déjà vacciné 200.134 personnes parmi lesquelles les prestataires de soins, les contacts et les contacts de contacts des malades.
Le 23/08/2019 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi