Fermer

RDC: disparition d'un avion-cargo officiel avec 8 personnes à bord

Mise à jour le 11/10/2019 à 12h38 Publié le 11/10/2019 à 12h37 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
Antonov
© Copyright : DR

#Autres pays : Un avion-cargo qui assurait la logistique d’un déplacement du président congolais Félix Tshisekedi dans l’est de la République démocratique du Congo est porté disparu depuis jeudi, selon un communiqué de l’autorité de l’aviation civile (AAC).

“Un avion-cargo de type Antonov 72 opéré par la force aérienne de la RDC, assurant la logistique présidentielle” jeudi et qui avait “à son bord 4 membres d‘équipage et 4 passagers civils et militaires (…), a perdu contact avec le centre de contrôle (…) 59 minutes après son décollage” de Goma, écrit Jean Mpunga, directeur général de l’AAC.

Le président Félix Tshisekedi était rentré jeudi soir à Kinshasa, après une visite de quatre jours dans l’est de la RDC.

“Avec une autonomie de 6 heures de route, l’Antonov 72 devait atterrir à Kinshasa à 16H43 TU (temps universel). Depuis cette perte de contact, des réquisitions d’informations lancées à toutes les stations sur sa route n’ont donné aucune information sur sa localisation”, a expliqué Mpunga.


LIRE AUSSI: Crash d'Ethiopian Airlines: 276 millions de dollars de dommages réclamés par une française à Boeing


“Des dispositions nécessaires sont en cours au niveau de l’opérateur pour engager les recherches le plus rapidement possible. L’opinion sera informée de la suite des investigations”, a-t-il indiqué.

Des accidents d’avion impliquant des Antonovs sont régulièrement enregistrés en République démocratique du Congo avec parfois de lourds bilans humains.

En septembre 2017, le crash d’un Antonov de l’armée avait fait 12 morts après son décollage de l’aéroport de Kinshasa.

Le crash le plus meurtrier d’un Antonov en RDC remonte en janvier 1996: l’appareil avait raté son décollage à cause de la surcharge et s‘était écrasé sur un marché de Kinshasa, faisant près de 350 morts.
Le 11/10/2019 Par Le360 Afrique - Afp