Fermer

Somalie: une activiste et ancienne diplomate enceinte tuée par balles à Mogadiscio

Mise à jour le 21/11/2019 à 09h34 Publié le 21/11/2019 à 09h32 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
Almaas Elwan
© Copyright : DR

#Autres pays : Actrice de la société civile et ancienne diplomate, la Somalienne Almaas Elwan a été abattue mercredi à Mogadiscio. Un assassinat qui a suscité une vague d’indignation dans toute la Somalie.

Le gouvernement de Somalie confirme que la militante des droits de la personne, Almaas Elman, somalienne qui possède aussi la citoyenneté canadienne, a été tuée par arme à feu alors qu’elle se trouvait dans son véhicule, en direction de l’aéroport de Mogadiscio.

Dans un message publié sur Twitter, le ministère de l’Information de Somalie précise qu’une enquête est en cours et que les personnes responsables seront poursuivies en justice.

«Le gouvernement somalien condamne la mort par balle de la militante des droits de l’homme et diplomate Almaas Elman, promet une enquête approfondie sur l’incident qui a conduit à l’arrestation des responsables du meurtre», peut-on lire dans un tweet.

Elman oeuvrait au sein du Centre Elman pour la paix et les droits de la personne, à Mogadiscio. Il s’agit d’un organisme non gouvernemental fondé par sa famille et qui soutient essentiellement des femmes vulnérables et d’anciens enfants soldats en Somalie.

Elle avait servi à l’ambassade de Somalie au Kenya entre 2016 et 2017.

Elle est la sœur du candidat au prix Nobel de la paix 2019 Ilwaad Elman et du lieutenant-colonel Iman Elman de l’armée nationale somalienne.
Le 21/11/2019 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi