Fermer

Coronavirus: Classement des pays africains les mieux outillés pour faire face à la pandémie

Mise à jour le 09/04/2020 à 14h53 Publié le 09/04/2020 à 14h48 Par Ismail Traoré

#Société
Coronavirus: le Maroc, théoriquement le pays le outillé pour faire face à la pandémie, d'après Jeune Afrique
© Copyright : DR

#Autres pays : Les pays du continent africain ne partent pas en guerre contre le coronavirus à armes égales. Ainsi, si on compte par exemple 3000 lits de réanimation au Maroc, on n'en trouve qu'une quinzaine au Burkina Faso.


A l'heure où cet article est mis en ligne, pas moins de 575 Africains ont déjà perdu la vie à cause du coronavirus: 205 en Algérie, 103 en Egypte, 93 au Maroc, 24 en Tunisie ou encore 23 au Burkina Faso. Cette macabre statistique, à laquelle on ne peut échapper, devrait logiquement être inversement corrélée avec la capacité du pays à prendre en charge ses malades ayant atteint la phase critique. 

Pourtant, à y regarder de plus près, on se rend compte que ce sont, au contraire, les pays les mieux équipés qui sont les plus gravement touchés. C'est du moins ce qu'on est obligé de constater, d'après les données collectées à travers diverses sources par l'hebdomadaire Jeune Afrique.


>>>LIRE AUSSI: Coronavirus: pourquoi donc l’Algérie, le Maroc et l’Egypte concentrent-ils 75% des décès en Afrique, à eux seuls?

Le constat fait par le journal basé en France est d'abord que les pays du continent sont inégalement dotés en infrastructures sanitaires de pointe. Ensuite, dans l'ensemble, ces dernières font cruellement défaut. 

Pour ce qui est des lits de réanimation comme pour les appareils d'assistance respiratoire, c'est le Maroc qui est le mieux doté du continent, selon les données recueillies et commentées par l'hebdomadaire. 

Les lits de réanimation 

– 3 000 au Maroc.
– 2 500 en Algérie (mais beaucoup jugent ce chiffre très optimiste et parlent de quelques centaines).
– 1 000 en Afrique du Sud (dont une bonne partie au sein des établissements du groupe privé Netcare).
– 450 à 500 en Tunisie. 
– 359 au Sénégal (dont 56 à Dakar).
– 130 au Kenya.
– 55 en Ouganda.
– 50 en RDC.
– 40 au Mali.
– 25 au Malawi.
– 22 au Gabon. 
– 20 en République du Congo.
– 15 en Somalie.
– 15 au Burkina Faso (dont 8 pour le seul CHU de Tengandogo).

Source: Jeune Afrique

Les appareils d'assistance respiratoire

– 6 000 en Afrique du Sud, dont 4000 dans les établissements privés.
– 3 000 au Maroc, où les autorités sont engagées dans la même démarche et annoncent 500 nouvelles unités produites dès la semaine prochaine.
– 2 500 en Algérie, selon les autorités, qui tentent actuellement de mettre sur pieds une filière de fabrication locale.
– 400 à 500 appareils au Nigeria (mais les plus pessimistes en évoquent seulement 169).
– 60 en Tanzanie.
– 56 au Mali, selon le ministère de la Santé (15 dans le privé, 41 dans les hôpitaux publics, et 60 autres en commande auprès du fournisseur chinois Mindray).
– 28 au Sénégal.
– 20 en Côte d’Ivoire (où 18 ont été commandés début avril).
– 15 à 20 au Cameroun. 
– 11 au Burkina Faso.
– 10 en République du Congo.
– 5 au Niger
– 4 au Togo (où 250 appareils sont en commande).
– 3 en République centrafricaine.

Source: Jeune Afrique










Le 09/04/2020 Par Ismail Traoré