Fermer

Coronavirus: l'OMS demande le maintien des mesures fortes de surveillance en Afrique

Publié le 02/05/2020 à 11h34 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
tedros-adhanom-ghebreyesus
© Copyright : DR

#Autres pays : L’organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé les pays africains à maintenir des mesures fortes de surveillance pour lutter contre la propagation du Covid-19 sur le continent, malgré le début de levée des mesures de confinement dans certains pays.

Face au Covid-19, des nombreux pays africains ont pris des mesures de confinement partiel ou total pour arrêter la propagation du Covid-19.

Ces mesures “ont contribué à ralentir la propagation du Covid mais il demeure une menace considérable pour la santé publique”, a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique dans un communiqué.

“Il est important de maintenir des mesures fortes de surveillance, de détection des cas et de tests, entre autres mesures de contrôle pour mettre fin à la pandémie”, ajoute le texte.


LIRE AUSSI: Afrique. Coronavirus: "une grave pénurie de structures de traitement pour les cas critiques" inquiète l'OMS


Selon l’organisation internationale, “l’Afrique a enregistré à ce jour plus de 36.000 cas confirmés de Covid-19 et plus de 1.500 décès”, et la situation est “préoccupante” dans les régions d’Afrique centrale et de l’ouest.

Malgré les progrès réalisés dans le domaine du dépistage du COVID-19, les pays de la Région africaine de l’OMS effectuent en moyenne neuf tests pour 10.000 personnes.

“L’OMS s’efforce d’améliorer la capacité de dépistage en envoyant une nouvelle série de kits de tests aux pays d’Afrique subsaharienne”, affirme l’OMS dans son communiqué.


LIRE AUSSI: Coronavirus: l'OMS condamne "les propos racistes" des médecins français voulant faire des Africains des cobayes


L’Afrique reste cependant l’une des régions du monde la moins touchée par cette pandémie. Cependant, la Banque mondiale a prédit que la région subsaharienne du continent pourrait tomber en récession en 2020 pour la première fois en 25 ans, suite à l’apparition du coronavirus.

Le Nigeria, l’Afrique du Sud et l’Angola seront probablement les plus touchés, mais tous les pays connaîtront un ralentissement.
Le 02/05/2020 Par Le360 Afrique - Afp