Fermer

Cameroun: une candidate au BEPC accouche de jumelles puis reprend l’examen

Mise à jour le 04/08/2020 à 14h47 Publié le 04/08/2020 à 14h45 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Société
 Cameroun: une candidate au BEPC accouche puis reprend l’examen
© Copyright : DR

#Autres pays : Une élève de troisième qui passait son Brevet d’études du premier cycle (BEPC) a quitté la salle d'examen samedi 1er août pour accoucher. Elle a repris l’épreuve une demi-heure plus tard, après avoir donné naissance à des jumelles.


C’est une histoire qu’elle pourra raconter plus tard à ses enfants. Samedi 1er août 2020, Justine Oye, une lycéenne en classe de troisième et candidate au Brevet d’études du premier cycle (BEPC), a quitté la salle d’examen en pleine épreuve de sciences de la vie et de la terre (SVT) pour accoucher. Elle a repris l’épreuve près de trente minutes plus tard, après avoir donné naissance à des jumelles, rapporte la CRTV, l’organisme public camerounais de radio-télévision. La scène s’est déroulée au lycée de Mengong, dans la région du Sud du Cameroun.


>>>LIRE AUSSI: Guinée. Insolite: elle sort de la salle d'exam du bac pour accoucher, puis revient à sa copie juste après


La jeune fille s’est présentée au centre d’examen malgré l’imminence du terme de sa grossesse. Aux environs de 9h (8h GMT), alors que l’épreuve de SVT avait déjà commencé, l’examinateur constate qu’elle est sur le point d’accoucher. L’infirmière de service est appelée à la rescousse, tandis que la future maman ressent des contractions. «Quand je suis arrivée, j’ai vu qu’elle était en travail. Nous sommes allées dans la salle d’à côté qui était vide. La première [enfant] est sortie à 9h01. La seconde est arrivée 15 minutes plus tard. Tout cela s’est déroulé pendant 25 minutes, avant qu’elle [la jeune mère] ne regagne la salle de composition sans problème», a déclaré l’infirmière à la radio publique.

«L’infirmière a pris des dispositions pour qu’elle aille poursuivre son épreuve», assure le proviseur du lycée de Mengong, Philémon Ngono Essomba. Décidée à ne pas rater son examen, Justine a achevé son épreuve de SVT et a enchaîné avec celle d’anglais, la dernière de la journée. Ce n’est qu’au terme de la composition qu’elle et ses jumelles ont été transférées à l’hôpital. Selon la CRTV, c’est en début d’année que les responsables du lycée de Mengong se sont rendu compte de sa grossesse. Comme l’exige la réglementation en vigueur, la jeune fille avait été mise en congé maternité. Elle avait néanmoins pu constituer et déposer son dossier d’examen, qu’elle espère vivement décrocher.
Le 04/08/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi