Fermer

JO 2016: Robert Mugabe ordonne l'emprisonnement de la délégation du Zimbabwe

Publié le 27/08/2016 à 17h46 Par Nassim Elkerf

#Sports
Mugabé

Robert Mugabé, président du Zimbabwe.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le président zimbabwéen, Robert Mugabe a ordonné au Commissaire général de police d’arrêter l’ensemble des membres de l’équipe olympique du Zimbabwe immédiatement, dès leur arrivée à l’aéroport international de Harare. Il n’a pas apprécié qu’ils soient revenus bredouilles.

31 athlètes du Zimbabwe ont été arrêté dès leur arrivée à l'aéroport de Harare en provenance de Rio, où ils avaient pris part aux jeux olympiques. Bilan, 0 médaille, et toujours loin des podiums. Un fait qui a agacé le président du pays, Robert Mugabe, qui a ordonné à son commissaire général d'arrêter l'ensemble de la délégation partie un mois plus tôt à Rio.

Mais il ne s'est pas seulement arrêté là, l'homme a également exigé un remboursements des frais qui ont été déboursées afin que le drapeau du Zimbabwe puisse flotter à Rio.

À cet égard l'homme ne peut être plus clair: « Nous avons perdu de l’argent du pays sur ces rats que nous appelons athlètes. Si vous n’êtes pas prêts à vous sacrifier et gagner encore du cuivre ou des médailles en laiton (faisant référence aux 4e et 5e positions) que nos voisins du Botswana ont fait, alors pourquoi vous allez gaspiller notre argent » dit-il, avant d'ajouter: "si nous avions juste besoin de gens pour aller au Brésil pour chanter notre hymne national et de hisser notre drapeau, nous aurions envoyé quelques-unes des belles filles et beaux mecs de l’Université du Zimbabwe pour nous représenter».

Fort heureusement pour les athlètes marocains, qui rentrent avec une médaille pour plus de 45 participants, ils ne sont pas soumis au même régime.
Le 27/08/2016 Par Nassim Elkerf

à lire aussi