Fermer

CAN 2019: la CAF reporte à la dernière minute sa mission d’inspection au Cameroun

Mise à jour le 19/08/2017 à 13h52 Publié le 19/08/2017 à 13h50 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Sports
Ahmad ahmad

Ahmad Ahmad, président de la CAF.

© Copyright : DR

#Autres pays : La Confédération africaine de football (CAF) vient d’annoncer le report de sa mission d’inspection des infrastructures devant accueillir la CAN 2019 au Cameroun, suite au désistement d’un partenaire. Issa Hayatou a, par ailleurs, rejoint le Comité d’organisation camerounais de la CAN 2019.

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé, vendredi, le report de sa première mission d’inspection au Cameroun. Celle-ci devait s’enquérir de l’état d’avancement des travaux des infrastructures devant accueillir la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.

«Nous vous informons que suite au désistement à la dernière minute du cabinet d'audit Price waterhouse Coopers (PwC) qui devait accompagner la délégation de la CAF au Cameroun, il a été décidé de reporter cette visite à une date qui vous sera communiquée ultérieurement», écrit le Secrétaire général par intérim de la CAF, Essam Ahmed, à son homologue de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Le désistement du cabinet d’audit Price waterhouse Coopers est intervenu le vendredi 18 août 2017, précise la CAF sur son site Internet.

La mission de la CAF devait, du 20 au 28 août 2017, entre autres, passer en revue les infrastructures sportives, hôtelières, sanitaires, etc. Et ce, dans la perspective de l’organisation de la CAN 2019. Selon le président de la FECAFOOT, après réception du nouveau cahier de charges de la CAF pour une CAN à 24 équipes, le Cameroun a ajusté son offre.

Le pays va ainsi proposer sept stades de compétition et 25 terrains d’entraînement pour le tournoi prévu en juin 2019. Une offre supérieure à ce que demande la CAF, le nouveau cahier de charges exigeant six stades de compétition et deux terrains d’entraînement par site, plus un de réserve, soit 18 aires d’entraînement au total.

Sur place, au Cameroun, le Comité d’organisation de la CAN 2019 s’est étoffé avec la nomination d’Issa Hayatou, ancien président de la CAF, au poste de conseiller auprès dudit comité. «Cette nomination m’honore. Je ferai tout pour assumer avec fierté et beaucoup de reconnaissance cet acte qui vient d’être porté en ma personne», a réagit l’intéressé, qui compte mettre sa longue expérience à la tête de la CAF au service de son pays d’origine. 
Le 19/08/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne